• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Solidarité et bénévolat : les Normands ont du coeur !

Bonne nouvelle : les Normands ont du coeur ! et ils savent le mettre au service d'autrui. Combien sont-ils ? Que font-ils ? Petit tour d'horizon, en chiffres, en images et en témoignages du bénévolat en Normandie.

Par Catherine Gauberti

Les normands ont du coeur, quiconque visite la région peut en faire l’expérience.
Que ce soit dans le registre de la santé, de la culture, la sécurité ou l'environnement, on trouve des Normands engagés qui donnent de leur temps et de leur énergie pour aider leur prochain.  

Un enquête de l'IFOP, réalisée en 2016 pour France Bénévolat et Recherches & Solidarités, montre une progression de la proportion de bénévoles ces dernières années (25% des Français en 2016 pour 22% en 2010). Elle permet d’évaluer le nombre de bénévoles aujourd’hui à 13 millions, au plan national.

En extrapolant ces chiffres, on peut estimer entre 550 000 et 600 000, le nombre de bénévoles dans les associations de Normandie, aujourd’hui. 27% sont impliqués dans le domaine social caritatif et 8% dans le domaine de la santé.
 

 
Les bénévoles dans les associations, par secteurs d'activité en 2019

 
Secteurs d’activité de la (ou des) association(s) dans lesquelles le bénévole « donne du temps » (9)Taux d'engagement associatif (10)Répartition par secteur (11)
Social caritatif                                  7%                            30%
Loisirs                                  5%                            23%
Sport                                  5%                            21%
Culture                                  4%                            19%
Jeunesse éducation populaire                                  4%                            17%
Santé, recherche médicale, aide aux malades                                  3%                            12%
Environnement                                  3%                            11%
Associations de défense (des droits et des causes)                                  2%                              8%
Solidarité international                                  2%                              8%
Formation, emploi, insertion économique                                  1%                              5%
Autres                                  4%                             15%

(9) Une grande partie de ces bénévoles déclarent plusieurs secteurs d’activité.
(10) % de la population de 15 ans et plus qui “donne du temps” à une association de ce secteur d’activité
(11) % des bénévoles associatifs qui “donnent du temps” à une association de ce secteur d’activité.
Source : L’évolution de l’engagement bénévole associatif, en France, de 2010 à 2019 Etude France Bénévolat / IFOP Mars 2019 avec l’appui de Recherches & Solidarités et le soutien du Crédit Mutuel – Mars 2019


Le « social, caritatif » occupe la première place parmi les bénévoles associatifs. « Sports », « loisirs » et « culture » suivent de près. La « défense des droits », recense certainement les bénévolats dans des associations œuvrant en faveur de l’intérêt général, sans couvrir les associations défendant des intérêts privés (cf. introduction). Le bénévolat dans une association de défense de l’ « environnement » est en croissance.

 



Des bénévoles tous azimuts en Normandie avec Histoire de se balader


A quoi " servent " donc les bénévoles ? A-t-on vraiment besoin d'eux ? Leur travail ne pourrait-il pas être mieux fait par des entreprises ?
Voici trois cas où les bénévoles sont irremplaçables. S'ils ne répondaient pas à l'appel, l'activité n'existerait pas.

Vincent Chatelain nous emmène à la rencontre des bénévoles de l'Armada, qui vont se donner à fond cette année encore pour que la fête sur les quais de Rouen soit la plus belle possible.
Il nous fait découvrir ensuite l'association Les petites pattes 76 qui s'investit pour sauver, soigner et trouver des maîtres à des animaux.
Enfin, dans le domaine dela santé, avec Vincent nous ferons connaissance des bénévoles rouennaises de l'association Les Blouses roses grâce auxquelles les enfants hospitalisés retrouvent le sourire par le biais des animations qu'elles organisent.

Vincent les accompagne dans certaines de leurs activités et échange sur leur motivation profonde, leur parcours, la satisfaction personnelle qu’ils retirent en aidant leur prochain et découvre les emplois du temps de ministre de ceux qui cumulent parfois vie familiale, vie professionnelle et vie de bénévole.


Envie de faire connaissance ? Bon visionnage de " Tous collectifs " un nouveau numéro de Histoire de se balader.
 
Tous collectifs ! Histoire de se ballader mai 2019
Vincent Chatelain nous fait découvrir les bénévoles de l'Armada, de l'association Les petites pattes 76 et des Blouses roses de Rouen. - France 3 Normandie - France 3 Normandie / Média TV

► Tous collectifs !
     Histoire de se balader
     à voir Dimanche 19 mai  12h55
     sur France 3 Normandie

 



Un investissement à plusieurs niveaux

Tout le monde le sait, et c'est une bonne choses, les bénévoles qui s'investissent pas tous de la même manière ni de la même façon. Temps passé, responsabilité endossée, disponibilité sont des critères d'engagement à géométrie variable. En Normandie, en ce qui concerne les bénévoles qui interviennent régulièrement, au moins une fois par semaine, les pivots des associations, ils sont en légère augmentation depuis 2013. Ils représentent aujourd’hui 45% de l’ensemble des bénévoles.
On peut donc estimer que le nombre de bénévoles réguliers (actifs une fois par semaine) se trouve dans une fourchette de 240 000 à 260 000 pour la Normandie.
(source : R&S page 15 et bilan de l'emploi associatif sanitaire et social de la région Normandie page 2)
 

Si on est juste dans de la commande publique, la revendication disparaît.
Pascal Aubert - Association Les paralysés de France


A ce niveau de réflexion, un débat revient souvent sur la concurrence entre le monde associatif et la sphère des entreprises privées ou entre les missions de certaines associations avec le service public.
Sur cette dernière thématique, Hervé Gardette a apporté sa pierre à l'édifice dans son émission "Du grain à moudre" du 18 avril 2018 sur France Culture.

Le titre de l'émission était : Le monde associatif est-il le supplétif du service public ?
Etaient invités au micro ce jour-là :
  • Pascal Aubert, ancien fonctionnaire territorial, militant associatif, cadre de l'Association des Paralysés de France
  • Maud Simonet, chargée de recherche en sociologie au CNRSà l’IDHE.S et directrice adjointe à l'IDHE.S-Nanterre
  • Vincent Godebout, délégué général de Solidarités Nouvelles face au Chômage
 

 

Les motivations des bénévoles

Les personnes qui s'engagent dans les associations peuvent avoir plusieurs motivations qui peuvent d'ailleurs évoluer au cours des années et des différentes responsabilités qu'ils endossent.
 
 



Le portrait type du bénévole


Pour résumer, on peut dresser un portrait type du bénévole tel que le dépeint le réseau d'experts Recherches et Solidarités.
Treize millions de bénévoles sont engagés dans les 1,3 millions d'associations en France. " Etre utile à la société ", " agir de façon concrête ", " lier des relations " sont leurs trois principales motivations à s'engager. Ils ont sauté le pas sur la suggestion d'un proche, suite à un besoin ou problème soudain ou parce qu'ils avaient une plus grande disponibilité.

Pour la moitié d'entre eux ils ne connaisaient pas l'association dans laquelle ils se sont engagés, ils ont fait une candidature spontanée ou ont été contactés par un membre de l'association. Peu à peu ils prennent des responsabilités dans l'association et pour les trois quart ils sont satisfaits de leur parcours
 
© recherches-solidarites.org
© recherches-solidarites.org

 
 

Vous souhaitez vous lancer dans l'aventure du bénévolat ?

Par choix ou par contrainte, vous n'avez jamais été bénévole (comme 38% des Français) ?
Cela vous tente mais vous ne savez pas vers qui vous tourner.

Un conseil pour faire un premier pas et orienter votre choix : Rendez-vous sur les plateformes :

A lire aussi

Sur le même sujet

Edouard Philippe à Rouen pour lancer "Team France", outil numérique pour aider les entreprises à exporter

Les + Lus