Thomas Pesquet, excédé de devoir se justifier face aux thèses complotistes

Publié le
Écrit par Mathilde Riou .

L’astronaute normand Thomas Pesquet a publié sur son compte Twitter plusieurs réponses face aux théories complotistes qui fusent sur la toile depuis son interview avec Thomas Sotto sur France 2.

Très présent sur les réseaux sociaux pour nous faire partager ses missions et ses magnifiques clichés, Thomas Pesquet a du utiliser ce moyen de communication pour répondre à ses détracteurs. Invité du journal de France 2, le présentateur Thomas Sotto a interrogé le scientifique, originaire de Normandie, sur la mission Artémis 1. L’envoi de la capsule Orion vers la Lune a été reporté à ce samedi 3 septembre 2022. Au cours de cet entretien, l’astronaute est revenu sur sa fascination pour l’astre de la nuit :

« Quand je regarde la Lune le soir, ça me fait quand même un petit frisson, parce que ce n’est pas la même chose de se dire est-ce que c’est humainement possible d’aller là-bas. La Lune, il faut voir qu’il y a un facteur 1000. C’est 1000 fois plus loin que la Station spatiale. Il y a encore une autre dimension dans le voyage spatial », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « On va aller très loin. Aussi loin qu’aucun être humain ne s’est éloigné de la Terre. »

Cette dernière phrase a suffi à réveiller les théories complotistes qui polluent les travaux des scientifiques depuis près de 50 ans. Certains y ont vu un « aveu » que l’être humain n’a jamais marché sur la Lune.

Seulement lorsqu’il parlait « d’aller très loin », Thomas Pesquet évoquait le voyage de la mission Artémis en lui-même, qui prévoit de faire le tour de la Lune, allant jusqu’à 70 000 km plus loin que l’unique satellite naturel permanent de la Terre, avant d’y atterrir.

"Sortez de Twitter, cherchez dans les livres"

La « polémique » n’a cessé de gonfler sur les réseaux sociaux. Ainsi mercredi 31 aout, le scientifique a choisi de faire une mise au point

 « Bien sûr que oui, l’humain est allé sur la lune pendant les missions Apollo ». Ce dernier a également regretté que « certains s’amusent à brouiller la vérité », et que d’autres se fassent avoir.

« Sérieux posez-vous la question : qui y gagne à tout ça ? Pas la Nasa non, mais les manipulateurs qui vous racontent que tout est faux. (…) Et non on ne va pas démontrer ici que les alunissages ont bien eu lieu, parce que ça a déjà été fait des MILLIONS de fois, c’est partout sur le web, et les mecs n’écoutent pas de toute façon, ils parlent de vérité mais choisissent des trucs qui les arrangent et ignorent le reste », s’est-il de nouveau agacé.

« Ça m’inquiète aussi énormément de voir à quel point certains s’amusent à brouiller la vérité et d’autres se font avoir », écrit-il dénonçant des « manipulateurs ». « En vrai ca me saoule d’écrire tout ca. Ça ne devrait pas et je devrais être plus patient, mais c’est rageant. Les mecs qui vous disent « on vous ment, regardez, la vérité est ici, moi je ne vous mens pas, bien sûr, ça ne paraît pas un peu facile ? »

« Rendez-vous sur la Lune »

Thomas Pesquet a ainsi salué le « boulot incroyable » de milliers de personnes font avancer la science et les recherches autour de l’aventure lunaire . « Il n’y a rien de plus facile pour un type que d’arriver planqué derrière son clavier et de raconter des trucs parce que ça l’arrange que vous l’écoutiez », a-t-il déploré, concluant son message en donnant « rendez-vous sur la Lune dans quelques années ».

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité