"Ça va être une très bonne cuvée" : une huile de cèpes pour parfumer les repas de fêtes

durée de la vidéo : 00h01mn33s
La société creusoise Ô Cèpes fabrique des produits locaux uniques en France grâce à la récolte de cèpes. ©France Televisions

De l'huile aux cèpes fabriquée en Creuse... l'idée originale est unique en France. Depuis un an, un Guéretois s'est lancé dans la fabrication de ces produits qui rencontrent un franc succès auprès des consommateurs et des professionnels de la restauration.

"Là, vous avez deux bolets rudes qui sont magnifiques, mais ce n'est pas ce qu'on cherche." Si ces champignons semblent appétissants, Charles Dupuis fouille méthodiquement ce bois en quête d'une matière première bien spécifique : les cèpes. Depuis un an, ce Guéretois a lancé un commerce grâce à ce précieux champignon.

Un produit 100% Creusois

Les cèpes se font discrets, mais Charles Dupuis dégote tout de même un vieux spécimen. "Il n'est pas attaqué par les vers, je vais pouvoir l'utiliser pour faire de l'huile." Car c'est bien ça le but de cette traque dans les meilleurs coins aux champignons de la région : fabriquer ce produit unique.

Après la récolte, direction Guéret où Charles a installé son laboratoire. Ici, la prise du jour est nettoyée, émincée avant d'être séchée sur des plateaux. "J'essaie de les mettre le moins possible en contact les uns avec les autres."

Après 48 heures de séchage, les cèpes sont conditionnés, ce qui facilite la gestion des stocks, explique l'artisan. "Une fois que les cèpes ont séché, je les mets dans des sachets sous vide. Ce qui me permet de les conserver pendant une longue période. Je vais les utiliser au fur et à mesure pour faire mon huile."

Des brevets déposés pour protéger l'huile et les chips

Cuits, les cèpes sont ensuite plongés dans de l’huile de pépins de raisins durant plusieurs jours. "L'odeur est fortement présente, on va être sur une bonne cuvée", dit le créateur en humant son huile jaune.

Grâce au succès de son huile, cet artisan a pu diversifier sa production. Deux de ses produits sont uniques en France, "et peut-être même dans le monde", estime Charles Dupuis. Pour se protéger, il a déposé un brevet sur l'huile qu'il produit, mais également sur les chips de cèpes.

En un an, le créateur de la société « Ô cèpes » a vendu plus de 1 000 litres d’huile de cèpes. L’année prochaine, il espère doubler sa production.