Hommages : Raymond Poulidor, légende du cyclisme, mourait il y a un an

La légende du cyclisme, Raymond Poulidor, originaire du Limousin, disparaissait le 13 novembre 2019, à Saint-Léonard-de-Noblat, en Haute-Vienne. Retour sur les différents hommages adressés à "Poupou".
De nombreux hommages ont marqué la 12e étape du Tour de France 2020 passée par Saint-Léonard-de-Noblat, le village de Raymond Poulidor.
De nombreux hommages ont marqué la 12e étape du Tour de France 2020 passée par Saint-Léonard-de-Noblat, le village de Raymond Poulidor. © Marco Bertorello/AFP
Raymond, "Poupou", ou Poulidor... Un an après son décès, les Limousins, les inconditionnels et les amateurs de vélo se souviennent toujours de l'homme, originaire de la Creuse, et de son immense carrière. Le 13 novembre 2019, Raymond Poulidor s'était éteint à l'âge de 83 ans dans sa région, à Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne).

Poulidor, c'est 181 victoires, dont un Tour d'Espagne, un Milan-San Remo, une Flèche Wallone et huit podiums sur le Tour de France. Certes aucun maillot jaune sur les Champs-Elysées, mais "l'éternel second" a su être le premier dans le cœur des Français.
  

Des obsèques dans l'intimité de son village

Depuis un an, les hommages se sont multipliés dans le monde du cyclisme et en dehors. Le 19 novembre dernier, à Saint-Léonard-de-Noblat, Raymond Poulidor a eu droit à un dernier tour d'honneur, un hommage populaire à l'occasion de ses obsèques.

Une foule opaque, fournie de personnalités du cyclisme, des politiques ou de simples badauds s'étaient réunis pour le voir une dernière fois. Parmi eux, deux anciens vainqueurs du Tour de France, Bernard Thévenet et Bernard Hinaut, ont porté son cercueil.
 
"La gloire n'est jamais où la vertu n'est pas. Si Raymond est tant aimé, c'est parce que c'était un grand champion doté d'une grande humanité. Le 9 juillet prochain, les coureurs traverseront Saint-Léonard, il y aura une émotion folle", avait averti ce jour-là Christian Prudhomme, directeur du Tour de France depuis 2017.
 
Obsèques de Raymond Poulidor à Saint-Léonard-de-Noblat, le 19 novembre 2019 par Hélène Abalo

Une étape en son honneur

Les propos de Christian Prudhomme ont trouvé écho quelques mois plus tard. Pas en juillet, mais en septembre, puisque l'édition 2020 du Tour de France a été décalée à cause de l'épidémie de la Covid-19. Mais qu'importe : les festivités ont bien eu lieu lors de la 19e étape entre Chauvigny (Vienne) et Sarran (Corrèze), le 10 septembre dernier.
 
Une fresque géante sur la pelouse du stade qui porte son nom, des affiches et des messages affichés sur tout Saint-Léonard-de-Noblat... Les hommages ont été nombreux lors du passage des coureurs. La direction de la course s'était notamment rendue, ce jour-là, sur sa stèle.
 

Des messages de tout le cyclisme

La mort de Raymond Poulidor a laissé un vide dans le monde du cyclisme. Des générations plus tard, les coureurs se souviennent de sa présence, et son sourire infatigable :
  Ceux qui l'ont connu sur les routes se souviennent également de son panache :
  Un de ses petits-fils, David Van der Poel, devenu coureur professionnel, lui avait également rendu hommage
  Certains hommes politiques, dont le président Emmanuel Macron, lui ont également adressé un dernier message :
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société cyclisme sport