Terre de liens, un soutien à l'installation en bio

Perrine et Adrien pratiquent le maraîchage avec traction animale. / © F3 - France Lemaire
Perrine et Adrien pratiquent le maraîchage avec traction animale. / © F3 - France Lemaire

Depuis sa création en 2003, l'association nationale a racheté cinq fermes en Limousin, permettant l'installation de 16 agriculteurs, tous en bio. Les derniers arrivés, un couple de néo-ruraux, ont pu développer leur projet respectueux de la nature à Saint-Moreil, en Creuse.

Par Gwenola Beriou

Cultiver bio sur des exploitations à taille humaine, c'est le crédo depuis 2003 de l'association nationale Terre de Liens...

Grâce à une souscription populaire, l'antenne limousine a pu racheter cinq fermes, qu'elle loue à des agriculteurs, facilitant ainsi leur installation en supprimant le coût du foncier.

Perrine Tabarant et Adrien Denis ont repris il y a 10 mois une vieille ferme de Saint-Moreil, en Creuse.
Ils y ont développé leur projet de maraîchage bio en traction animale, avec un âne.
Un projet qu'ils portaient depuis sept ans, mais les difficultés d'accès au foncier ont retardé sa concrétisation.

L'association Terre de Liens leur apporte aussi un soutien après l'installation, notamment pour la gestion et l'entretien du site.
Ainsi, un ancien agriculteur et un artisan à la retraite, référents de la ferme pour Terre de Liens, aident le jeune couple à reconstruire une serre détruite par les intempéries.


Dossier Terre de liens
L'antenne limousine de l'association nationale a acheté 5 fermes grâce à des souscriptions populaires, permettant à 16 agriculteurs de s'installer en bio. Exemple à Saint-Moreil en Creuse. - France 3 Limousin - Reportage de France Lemaire et Valérie Agut



Sur le même sujet

Haute-Vienne : les arboriculteurs cherchent des saisonniers pour la récolte des pommes

Les + Lus