• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dordogne : une culotte en coton bio pour analyser la qualité du sol

© Elsa Arnould
© Elsa Arnould

À Pomport, un viticulteur se livre à une opération inédite en Périgord : l'enfouissement d'une petite culotte en coton bio sur l'une de ses parcelles. Baptisé #BreakSLIP l'événement a pour but d'analyser l'impact des pratiques agricoles sur la qualité des sols. 

Par Elsa Arnould

C'est une opération à la fois ludique et à haute valeur scientifique. Une petite culotte en coton biologique a été enfouie sur l'une des parcelles d'Anthony Castaing, viticulteur à Pomport. Baptisée #BreakSLIP l'expérience est menée par un technicien viticole de la chambre d'agriculture de la Dordogne. Le but ? Analyser la dégradation du sous-vêtement par les micro-organismes vivant dans le sol. 

La culotte est enterrée au milieu des vignes, jusqu'à 20 centimètres de profondeur. Elle y restera pendant trois mois, afin d'être "attaquée" par la vie biologique du sol. "Le sol est l'élément principal à toute culture. L'essentiel pour nous est qu'il soit très vivant" explique Anthony Castaing. 

Mais pourquoi une petite culotte plutôt qu'un tee-shirt ? "Car il y a un élastique ! Lorsque la culotte sera exhumée, l'élastique nous permettra de la retrouver si la détérioration est trop importante." détaille Laurent Colombier, technicien viticole. En résumé, plus la petite culotte est dégradée, plus le sol est en bonne santé !
 

L'enfouissement d'une petite culotte bio à Pomport



Au total, six vignerons du bergeracois participent à l'expérience. Rendez-vous le 20 juin prochain pour déterrer les petites culottes... ou ce qu'il en restera. 

 
Comment vérifier la qualité de son sol ? Avec une petite culotte en coton bio !

Sur le même sujet

Michel Candessus

Les + Lus