Nontron, la première cité scolaire française à servir du 100% bio, local et fait maison

Les collégiens et lycéens de la cité scolaire de Nontron, au Nord-Ouest de la Dordogne, bénéficient d'un régime que peu de personnes peuvent se permettre : ils mangent du 100% bio made in Périgord dans leur cantine. C'est une première nationale.

Plusieurs centaines de repas 100% bio, maison, locaux et de saison servis chaque jour
Plusieurs centaines de repas 100% bio, maison, locaux et de saison servis chaque jour © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Pascal Tinon

Nontron, capitale du couteau... et de la fourchette ?

Nontron, petite bourgade périgourdine de 3 000 habitants est surtout connue pour ses couteaux. Elle le sera aussi désormais pour ses fourchettes. Sa cité scolaire est officiellement la première en France certifiée 100% bio, local et fait maison, mention excellence, par Ecocert.

La cantine devient aussi un lieu d'éducation... du palais ! Offrir une alimentation saine et locale permet à certains élèves de découvrir une façon de manger et des produits dont ils n'ont pas l'habitude à la maison
La cantine devient aussi un lieu d'éducation... du palais ! Offrir une alimentation saine et locale permet à certains élèves de découvrir une façon de manger et des produits dont ils n'ont pas l'habitude à la maison © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Bio, local et fait-maison, trio gagnant 

En Dordogne, c'est sans doute un peu plus facile qu'en plein centre de Paris. N'empêche : les 570 collégiens et lycéens ont désormais un régime alimentaire à faire pâlir d'envie des milliers de citadins en quête d'une vie plus saine. Que du bio et du local, produit dans un rayon maximum de 20 km autour de la cantine, mitonné dans des plats de saison faits maison. Le tout, cerise bio sur le gâteau, dans un terroir reconnu pour l'excellence de sa production alimentaire.

Les produits ne sont pas que bio, ils sont surtout locaux. Primordial pour le président du Département qui jugerait absurde de servir des légumes bio venus de l'autre bout de la planète dans les cantines locales
Les produits ne sont pas que bio, ils sont surtout locaux. Primordial pour le président du Département qui jugerait absurde de servir des légumes bio venus de l'autre bout de la planète dans les cantines locales © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Mettre les pieds dans le plat

Une réussite et une belle vitrine pour "Les Pieds dans le Plat ". Basé à Coursac (impasse de la Truffe, ça ne s'invente pas), le collectif national de formateurs cuisiniers et diététiciens milite pour la restauration collective plus saine. Son credo : "Vers le 100% bio-local dans vos cantines, c'est possible. Et nous savons le faire !"

La démarche éco-bio responsable est poussée jusqu'au bout, les déchets alimentaires partiront en plateforme de compostage bio...où ils pourront servir de substrat à de nouvelles cultures !
La démarche éco-bio responsable est poussée jusqu'au bout, les déchets alimentaires partiront en plateforme de compostage bio...où ils pourront servir de substrat à de nouvelles cultures ! © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Pionniers bio

Depuis 10 ans, le collectif a formé plus de 6000 professionnels. Il a réussi à imposer l'idée, jugée irréaliste il y a quelques années encore, qu'il existait une alternative à la restauration collective industrielle. Sa première école 100% bio a été ouverte à Marsaneix et son premier collège à Belvès. La cité scolaire de Nontron constitue une nouvelle étape importante, le collectif envisage d'y proposer une nouvelle formation de formateurs, dès que la situation sanitaire le permettra. Un appui précieux pour les collectivités qui hésitent encore à franchir le pas du bio.

À l'époque, les politiques disaient que c'était pas possible. Les agro-industriels aussi disaient que c'était pas possible. Évidemment, on allait leur enlever souvent les cochonneries qu'ils peuvent nous vendre depuis des années...

Olivier Roellinger, ancien chef étoilé

Derrière le masque et, forcément en rang d'oignon, toute une équipe formée et investie dans cette démarche verte
Derrière le masque et, forcément en rang d'oignon, toute une équipe formée et investie dans cette démarche verte © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

La Dordogne, meilleure élève en classe de bio

Le Département, dont la gastronomie est l'un des atouts majeurs, est très engagé dans ce triple objectif d'alimentation saine, de circuit court et favorable à l'économie locale qu'il veut étendre le plus possible. À Nontron, ce sont les employés du Département qui se chargent de la cantine pour toute la Cité Scolaire, le collège, mais aussi le lycée qui relève de la compétence de la Région. C'est cela qui a permis d'afficher la première cité scolaire 100% bio de France. 

Du Chef au simple cuistot, ce n'est que du bonheur de retrouver le plaisir de cuisiner des saveurs et de se laisser aller à la créativité. À l'image de Nicolas Lamstaes, périgourdin issu de la restauration gastronomique, mais qui ne se sent pas déprécié à travailler en tant que Chef dans une "simple" cantine.  Imaginez, servir un Tortilla nontronnaise végétale, un tartare de poisson aux épices douces ou un Tajine de volaille et légumes en beaux morceaux au parfum de coriandre et citronnelle, ça vous a une autre classe qu'un steack haché coquillette. 

Les locavores adorent

Engagée des premières heures dans cette généralisation du bio local dans les cantines, la Dordogne se réjouit de cette solution pleine de bon sens : faire vivre l'économie locale en prenant soin de la qualité de vie de ses enfants.

Nous avons 12 collèges qui sont labellisés déjà, et tous les collèges de Dordogne sont engagés dans la démarche bio et locale.[...] On est les premiers de France. On a eu le premier collège de France, on a eu le deuxième collège de France, et aujourd'hui on a la première cité scolaire de France qui est 100% bio ! On est les premiers, mais j'espère bien qu'on va faire des émules. L'objectif ce n'est pas de faire un coup, l'objectif c'est de dupliquer.

Germinal Peiro, Président du Conseil Départemental de Dordogne

Pour Bach Liên, productrice Bio, ce nouveau marché est aussi l'occasion de valoriser sa production locale
Pour Bach Liên, productrice Bio, ce nouveau marché est aussi l'occasion de valoriser sa production locale © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Bio pour tous, tous pro-bio

Sûr de détenir une recette bonne pour le plus grand nombre, le département compte d'ailleurs convertir d'autres collectivités. Après les collèges, il veut aussi que les aînés des Ehpad aient droit aux repas 100% bio et locaux, et se dit prêt à soutenir dans leur démarche les cantines rurales qui feront ce choix. Une bonne nouvelle aussi pour les petits producteurs de Dordogne, toujours plus nombreux à se convertir au bio.

Le cantine de la cité scolaire de Nontron reçoit le label 100% bio ©France 3 Périgords

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture bio agriculture économie agro-alimentaire éducation société