nouvelle
aquitaine
Choisir une région

Qui sommes-nous ? en Poitou-Charentes

Lundi après le Grand Soir 3 et un mercredi par mois après Enquêtes de Région
Logo de l'émission Qui sommes-nous ? en Poitou-Charentes

La vie à bras le corps | samedi 1er décembre à 15h20

Aujourd'hui âgé de 45 ans, Philippe Croizon a été amputé des quatre membres à la suite d'un accident survenu le 5 mars 1994

Par Isabelle Becuywe

En ce début de printemps 1994, Philippe Croizon monte sur le toit de sa maison afin de démonter l’antenne TV.
Des câbles à haute tension passent à proximité. Un phénomène d’arc électrique injecte alors dans son organisme un flux continu de 20 000 volts. Grièvement brûlé, il est amputé de son avant-bras droit, des deux tiers de son bras gauche, de la moitié de sa jambe droite et de son fémur gauche.
Apprendre à vivre sans mains ni pieds mais avec un moignon et un genou pour seules terminaisons : tel sera son unique objectif au Centre de rééducation et d’appareillage de l’Institut Robert-Merle-d’Aubigné, à Valenton (Val-de-Marne).
A force de musculation et de volonté, il en sort deux ans plus tard avec un niveau d’autonomie inespéré qui lui permet, à l’aide de prothèses et d’appareillages divers, de marcher, de s’alimenter, de conduire, de téléphoner ou encore de surfer sur Internet.
Doté d’une détermination sans faille et grâce au soutien de ses proches, il est parvenu à franchir les obstacles et à gagner toujours plus d’autonomie.

En 2011, il est le premier nageur handicapé à réussir la traversée de la Manche à la nage. Un véritable exploit qui le propulse à la une des médias.
Un an tard, il relève un nouveau défi : relier symboliquement à la nage les cinq continents aux côtés de son ami Arnaud Chassery.

La vie à bras-le-corps nous fait découvrir en toute intimité l’univers de Philippe Croizon, dont le combat nous amène à porter un regard différent sur le handicap.

Une véritable leçon de vie et d’espoir pour chacun de nous.