• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Qui sommes-nous ? en Nouvelle-Aquitaine

Lundi après le Grand Soir 3 et un mercredi par mois après Enquêtes de Région
Logo de l'émission Qui sommes-nous ? en Nouvelle-Aquitaine

Documentaire inédit : “Des soldats à la caméra, Algérie 1954-1962”

Documentaire "Des soldats à la caméra, Algérie 1954-1962" / © Vianney Lambert
Documentaire "Des soldats à la caméra, Algérie 1954-1962" / © Vianney Lambert

La guerre d’Algérie et son escalade conduisent des jeunes Français de plus en plus nombreux vers l’inconnu. Souvenir encombrant de l'Histoire de France, la mémoire officielle du conflit d'Algérie reste timide. 

Par Caroline Hubert

Ils sont quelques centaines de milliers au fil des ans, des appelés pour la plupart. Ils emportent parfois un appareil photo pour les souvenirs mais certains, très rares, ont une caméra pour filmer leur passage là-bas. 

60 après les événements, la plupart de ces hommes sont encore en âge de se remémorer avec une certaine précision ce qu'ils ont traversé et d'autant plus devant les images qu'ils ont réalisées à l'époque.

Nourri de mémoires individuelles, sans idéologie, ce documentaire est une exploration du cinéma amateur et du témoignage qu'ils nous laissent, ou nous permet d'aller chercher.

Ce film est une manière de revivre à hauteur d'homme cette histoire pleine de ressentiments à travers ses acteurs de base, des appelés pour la plupart, et les archives qu'ils en ont titrées.

Non seulement ce documentaire réunit ce qui est de l'ordre de la voix et de l'ordre des images pour les fusionner -comment les voix de ces soldats résonnent sur leurs propres images-, mais fait également émerger la démarche d'historiens.

Sept soldats parmi les 29 qui ont été contactés retracent leur parcours chronologiquement.
 
Bande annonce documentaire "Des soldats à la caméra, Algérie 1954-1962"

Réalisateur : Jean-Pierre Bertin-Maghit
Image : Vianney Lambert
Son : Graciela Barrault
Montage : Isabelle Poudevigne et Xavier Cabanel
Musique originale : Sébastien Souchois
Une coproduction : France 3 Nouvelle-Aquitaine/La Chambre aux Fresques/ECPAD

G7 : La halle d'Iraty met le pays basque en vitrine