Txirrita

Logo de l'émission Txirrita

VOIR OU REVOIR Elsa et Oihan Oliarj-Inès, le chant à corps et à cœur

Txirrita : Elsa et Oihan Oliarj-Inès, le chant à corps et à cœur

Les airs sauvages. A travers la musique et le cinéma, Elsa et Oihan Oliarj-Inès, soeur et frère nous emmènent au coeur de la culture et de l'âme de la Soule au Pays basque.

Par Allande Boutin (avec Christophe Roux)

Revoir l'émission

Du travail délicat d’Oihan, son frère musicologue, Elsa, toute jeune documentariste, a réalisé un film tout en nuances, suivant au plus près, le cheminement du jeune homme, lui-même épaulé par des chanteuses et chanteurs souletins. Il a écrit des accompagnements jazz, pop, rock, pour des chants traditionnels de son Pays de Soule.

Dans un même album, « Oihaneko zühainetan », Parmi les arbres de la forêt, du nom d’une ballade du XIXe siècle, il propose ses nouvelles versions et celles de (presque) toujours. Car évidemment, depuis des siècles, chaque village et chaque chanteur, s’approprient la tradition et la font évoluer. Imperceptiblement.

Ces deux jeunes et leurs amis, nous emmènent au plus près de l’âme du chant des bergers de Soule, et de la poésie ainsi exprimée. Txirrita, le grillon, ne pouvait qu’être séduit par le film et l’album que sœur et frère ont concoctés et a souhaité comprendre et retracer leur démarche. Txirrita les a rencontrés à l’occasion du Festival International des Programmes Audiovisuels de Biarritz. Le film d’Elsa ayant fait partie de la sélection 2018. Ce film, Basahaideak -Les airs sauvages, est une coproduction Point du Jour, Aldudarrak bideo et France 3 Nouvelle Aquitaine.

Nous rencontrons Elsa et Oihan dans la forêt des Arbailles, près d’Ahüzki, en Soule. Des lieux, objets et thèmes des chants traditionnels. Dans la maison de leur enfance en Haute Soule. Au FIPA à Biarritz, et au Café du Trinquet à Menditte, un lieu où le chant est partagé !



Les invités :

  • Elsa Oliarj-Inès, réside depuis peu à Paris où elle poursuit sa carrière de réalisatrice. Après « Paysage avec lutte », documentaire réalisé collectivement autour de la mobilisation contre les forages de gaz de schiste en Ardèche méridionale, et nombre de collaborations en tant que monteuse, preneuse de son ou camera woman, Elsa a réalisé son premier doc, en 2014. Un long métrage intitulé « Dans leur jeunesse il y a du passé ». Elle y « ausculte » la jeunesse de Soule, sa province basque natale. En 2017, elle réalise un nouveau documentaire, « Basahaideak », les Airs sauvages. Elsa nous parle de sa démarche et de ce que représente le FIPA pour elle.
     
  • Oihan Oliarj-Inès. Une des épreuves de fin d’étude au Conservatoire de musique des Landes, était de proposer et réaliser un projet multi supports. Oihan a contacté douze chanteurs ou chanteuses souletines, et leur a soumis ses arrangements de chants qu’eux-mêmes interprètent selon une tradition encore vive en Soule, celle du chant a cappella. Oihan nous invite à ce qui fut une séance de composition, de nouvelle écriture de chants, sans en changer l’âme.
     
  • Maddi Oihenart : chanteuse souletine, ayant enregistré de nombreux albums avec des musiciens de jazz ou de folk, partage avec Elsa, Oihan et … Txirrita, son approche du chant. Au plus profond de sa signification. Elle interprète un « Air sauvage » de la maison Ahaneborda du hameau de Lakarri. Chanter était une façon de marquer son territoire. D’affirmer sa présence. Et de montrer à des bergers venant d’autres villages, qui chantaient magistralement, qu’eux aussi avaient le chant en eux.
     
  • Anne Georget, présidente du FIPA. Cette réalisatrice de renom, aujourd’hui responsable du Festival des International des Programmes audiovisuels, nous donne la philosophie de ce rendez-vous de ce que d’aucuns nomment, la télé idéale, et nous dit pourquoi le film d’Elsa a été choisi en sélectionné pour le « Prix du Public ».
     
  • Le public : A la sortie de la première projection du film d’Elsa, à Biarritz, des spectatrices et des spectateurs nous donne leur avis. Adhésion, que l’on soit du Pays basque ou d’ailleurs, bascophone ou non, jeune ou moins jeune.

Pour en savoir plus :
Un site : https://www.oihanekozuhainetan.com/
Un disque : Oihaneko zühainetan.
Composition et arrangements : Oihan Oliarj-Inès
Enregistrement : Jérémie Garat
Mixage : Oihan Oliarj-Inès et Jérémie Garat
Mastering : Globe Audio
Artwork : Grichka Commar et Bastien Cosson
Produit par Point du Jour et Aldudarrak Bideo

Une émission préparée et présentée par Allande Boutin



Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre