Gironde : des huîtres certifiées BIO, une première pour le Bassin d'Arcachon

Après trois ans de démarches, un couple d'ostréiculteurs d'Arcachon vient d'obtenir la certification BIO de sa production. Ils proposent des huîtres 100% nées et élevées en mer, contrairement aux huîtres triploïdes issues d'une reproduction en laboratoire. 

Ces huîtres sont certifiées BIO, une première pour le Bassin d'Arcachon.
Ces huîtres sont certifiées BIO, une première pour le Bassin d'Arcachon. © France 3 Aquitaine
Pour la première fois, la production d'un couple d'ostréiculteurs du Bassin d'Arcachon, en Gironde, est certifiée BIO, un label obtenu le 5 octobre dernier auprès d'Ecocert. C'est l'aboutissement de trois ans de démarches, pour Anne Marquet et Nicolas Goderel, installés à la Teste-de-Buch depuis 2014. 

Une huître non-triploïde 

"Pour nous, ce qui était primordial, c'était de basculer sur le label AB, le plus reconnu par les consommateurs, qui garantit une huître 100% non-triploïde. C'est-à-dire une huître qui n'est pas issue de laboratoire, et donc pas modifiée pour être stérile. " explique Anne Marquet, ostréicultrice et Co-gérante des Huîtres MarGo.

Elle ajoute que sa production est aussi conforme au cahier des charges de l'association des Ostréiculteurs traditionnels, "qui garantit que nos huîtres sont réellement 100% nées et élevées en mer". 
 

Que sont les huîtres triploïdes, qui représentent la majorité des huîtres consommées en France ? Il s'agit de coquillages dont la reproduction est assurée en laboratoire.

Ce ne sont pas des OGM, mais leur matériel génétique diffère des huîtres sauvages sur la quantité de chromosomes : les huîtres triploïdes les possèdent en triple quantité, d'où leur nom, comme l'explique l'IFREMER

Une démarche environnementale globale 

Outre la labellisation de sa production, Anne Marquet et son conjoint s'inscrivent dans une démarche éco-responsable globale, car "tout l'environnement du Bassin nous a entraîné là-dedans".

Elle ramasse les déchets flottants en mer, et demande aussi à ses clients, lors de ses ventes sur les marchés, de lui ramener les poches de vente. "Cela évite aussi des émission de plastique" qui se retrouvent ensuite dans le milieu marin, de plus en plus pollué.


→ Regardez le reportage de Thibault Grouhel et Marie Pannetrat : 
Un couple d'ostréiculteurs produit des huîtres certifiées BIO, une première pour Arcachon
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ostréiculture agriculture économie agriculture bio agro-alimentaire