Inouïs du Printemps de Bourges 2023 : cinq groupes limousins sur scène

Les auditions en Limousin pour les Inouïs du Printemps de Bourges se déroulent samedi 28 janvier 2023. Cinq formations jouent sur la scène du CCM John Lennon dès 20h30 pour un concert gratuit et ouvert à tous.

Cinq groupes vont se succéder sur la scène du Centre Culturel John Lennon à Limoges samedi 28 janvier pour les auditions Limousin des Inouïs du Printemps de Bourges 2023. Le concert est gratuit et ouvert à tous dès 20 h 30 afin de découvrir des nouveaux talents.

  • Farlot : le rappeur limougeaud est le plus expérimenté, il a déjà participé en 2021 aux sélections et poursuit déjà une belle ascension.
  • Buckey : le plus jeune groupe composé de deux frères dont l'un a 17 ans, se produira pour la première fois sur scène. Son titre "Patience" est visible ici
  • Ema Alkala, groupe acid-rock propose une musique qui fusionne les styles comme dans son titre "Blue days
  • Katchakine se définit comme "une femme qui danse, qui chante et qui obéit à ses caprices", influencée par Bowie ou Gainsbourg
  • Sunbather, duo électro de Limoges revient après avoir dû annuler sa participation en 2022 pour cause de Covid, ce sera leur 3ᵉ concert

Un jury, mais pas de perdant

"Il y a un jury de 3 personnes, mais pas de gagnant ou de perdant, explique Fred Lomey, responsable des Inouïs en Limousin. Les cinq formations sont, en quelque sorte, remises dans le pot commun de la sélection nationale qui compte 150 groupes et c'est fin février que nous connaîtrons les 30 sélectionnés au niveau national qui pourront se produire au Printemps de Bourges du 18 au 23 avril 2023".

Les Inouïs du Printemps de Bourges ont permis à de nombreux musiciens limousins de faire carrière comme le creusois Gauvain Sers que nous avions suivi en 2017, les corréziens polyphoniques de San Salvador et Baptiste Ventadour qui s'est produit pour la première fois à Paris à l'automne 2022 ou encore les haut-viennois de Phaon qui ont représenté le Limousin en 2022.

"Depuis 4 ou 5 ans, on essaie vraiment de faire émerger de jeunes projets et c'est toujours le même plaisir, raconte Fred Lomey. C'est super agréable de découvrir ce qui se passe, de voir l'esthétique des groupes changer : au début, c'était rock, maintenant, c'est plus urbain, hip-hop, il y a beaucoup de mélanges de genres". 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité