• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Sécheresse en Limousin : Limoges encore à l’abri, mais des communes en souffrance

Et si le soleil n'était plus porteur de bonnes nouvelles ? / © France 3 Limousin
Et si le soleil n'était plus porteur de bonnes nouvelles ? / © France 3 Limousin

Difficile dans nos bulletins météos d’annoncer le retour du soleil comme une mauvaise nouvelle, et pourtant… Les sols de la région manquent cruellement d’eau, et la situation et déjà difficile dans certaines communes.
 

Par François Clapeau

Le président des pêcheurs de Haute-Vienne tirait la semaine dernière la sonnette d’alarme : certains cours d’eau de la région sont en souffrance, et dans les prochaines semaines et les prochaines années, la situation va empirer si les pratiques de consommation des particuliers et des professionnels ne changent pas radicalement.
 
Sécheresse en Limousin : vers une pénurie d'eau ?
8 octobre 2018, Les cours d'eau sont au plus bas, cela fait des semaines que c'est le cas et c'est très préocupant. Le prefet de la Haute-Vienne a d'ailleurs prolongé et renforcé ses mesures de restrictions de l'usage de l'eau potable. La situation pourrait d'ailleurs rapidement devenir critique pour les petites communes rurales.  - Les explications de Franck Petit et André Abalo
 

Problèmes en Haute-Corrèze


Aujourd’hui, les robinets de Limoges semblent à l’abri d’une coupure. Si les réserves baissent, elles sont très importantes grâce à plusieurs retenues d’eau de surface.

La situation est beaucoup plus tendue dans de petites communes, principalement en Haute-Corrèze.

En cause, le système hydrogéologique du Limousin qui empêche de conserver l’eau. Les réserves baissent très rapidement, et plusieurs rivières sont à sec.

La situation est aussi difficile pour les agriculteurs qui rencontrent des difficultés pour trouver du fourrage. 

 

Arrêté préfectoral


La semaine dernière, la préfecture de Haute-Vienne a publié un arrêté pour restreindre l’usage de l’eau dans le département.
L’arrosage des terrains de sport est interdit, tout comme le lavage des véhicules, ou le remplissage de plan d’eau.


 

Sur le même sujet

les gilets jaunes mobilisés dimanche 18 novembre

Les + Lus