• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Page occitane : à la rencontre d'un agriculteur bio à la retraite

© F3 Limousin
© F3 Limousin

Aujourd'hui, Jean-François Vignaud de l'Institut d'Etudes Occitanes du Limousin, nous emmène à la rencontre d'Henri Lavaud, agriculteur bio à la retraite, qui détaille ses techniques pour s'occuper de ses bêtes et de ses plantations. Et le tout en occitan !

Par Thibault Marotte

Pendant plus de 20 ans, Henri Lavaud, né à Saint-Méard, a été agriculteur bio avant de prendre sa retraite. Il a développé pendant toutes ces années des techniques spécifiques.

Engrais et désherbant naturel, au fil du temps, celui qui a été maire de sa ville de naissance, a fait preuve d'ingéniosité pour mettre au point ces solutions. Un mode de travail qui lui a même rapporté plus de l'argent. S'il produisait moins, tous les produits nécessaires à l'agriculture intensive n'étaient plus nécessaires et donc moins coûteux.

Quant à ses vaches, il les nourrit avec ses propres céréales. Pas question de leur parler en Français, pour murmurer à leurs oreilles, il faut s'exprimer en Occitan sinon rien !
Page occitane : à la rencontre d'un agriculteur bio
Reportage : Cécile Gauthier, André Abalo, Carole Maillard, Thierry Fournier, Jean-François Andrieux et Sébastien Passelergue Intervenants : Jean-François Vignaud (Institut d'Etudes Occitanes du Limousin), Henri Lavaud (Agriculteur bio à la retraite)


 

Sur le même sujet

les gilets jaunes mobilisés dimanche 18 novembre

Les + Lus