Election présidentielle : les priorités de Jean Lassalle, candidat de la ruralité et pour un Etat puissant

Publié le Mis à jour le

L'élu du Béarn reprend son bâton de candidat à l'élection présidentielle pour sillonner la France et convaincre avec ses valeurs ancrées dans la ruralité, à l'écoute de ceux qui souffrent. Il a réuni ses parrainages. En 2017, il avait recueilli 1,21% des suffrages.

Le voilà reparti pour un tour. Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques, est populaire bien au-delà de son Béarn natal et terre d'élection locale. Il suffit d'un tour au salon de l'agriculture comme ce jeudi 3 mars 2022 pour s'en convaincre. Le fils d'agriculteur est à l'aise dans les travées. C'est son thème de prédilection : le terroir, l'agriculture et le monde paysan.

A peine l’hymne de l’Aviron bayonnais retentit-il que le candidat à l'élection présidentielle s'élance pour un paquito traditionnel. "Vrai, authentique, simple et humain " comme aime à le présenter son site de campagne JL2022.fr.

L'un des images que l'on retiendra de Jean Lassalle au salon de l'agriculture >

En route pour "faire vivre la campagne"

La guerre en Ukraine ne doit pas interrompre la campagne pour le candidat le plus marqué ruralité, car "c'est un acte de vie très important pour la démocratie".

Monsieur Poutine est très puissant, très agressif aussi. Mais il n'a quand même pas la possibilité de fixer les élections en France.

Jean Lassalle - candidat à l'élection présidentielle

France 3 Aquitaine

Donc il bat la campagne présidentielle pour la deuxième fois, après le précédent de 2017 où il avait obtenu quelque 400.000 voix, autrement dit 1,21 % des suffrages.

Jean Lassalle se prépare, avec son mouvement "Résistons ! " à lancer son bus sur les routes de l'hexagone mercredi 9 mars pour aller à la rencontre de ses concitoyens. Si les conditions financières sont réunies d'ici là, coup d'envoi prévu depuis Lourdios-Ichère, sa commune de 136 habitants, à une cinquantaine de kilomètres de Pau.

Un départ de son marathon électoral à la campagne, dans la vallée d'Aspe au pied des Pyrénées, pour accentuer cette priorité de son programme : "Affecter trois milliards d'euros par an aux campagnes, grande cause nationale. "

Sur sa route, il sait qu'il va croiser des citoyens qui "n'ont pas du tout la tête à ça", comprenez la campagne présidentielle en France. Et c'est bien l'abstention qui risque de marquer ce scrutin, du moins c'est ce que craint le candidat. 

Mais il déploie quand même son énergie pour leur donner ses solutions sur sa première priorité. Notamment sur leur préoccupation que les citoyens ne manqueront pas de mettre en avant : le pouvoir d'achat. L'actualité avec le conflit russo-ukrainien va raviver la flambée des prix, notamment de l'énergie.

Il faut gérer au mieux les contrecoups de ces crises.

Jean Lassalle - candidat "Résistons!" à l'élection présidentielle

France 3 Aquitaine

Sa proposition : "Je veux baisser la TVA sur les carburants le plus rapidement possible, ça profite à la plus grande majorité " et pour aider les plus bas salaires "Je veux augmenter le SMIC à 1400 euros". " C'est un petit signe. Vous savez aujourd'hui, on compte 50 euros. " confie-t-il. 

Il parle ainsi aussi à ceux qu'il a soutenu lors d'un épisode marquant du dernier quinquennat.  Lors d’une séance de questions au gouvernement, Jean Lassalle avait revêtu un gilet jaune dans l’hémicycle. Il s’agissait d’un geste de soutien aux nombreux Français et Françaises, qui, à cette époque portaient entre autres ces revendications.

Il pense aussi aux jeunes pour les aider à démarrer dans la vie en les aidant via un emprunt de 20 000 euros garanti par l'Etat. " C'est un minimum pour entrer dans la vie" affirme le candidat.

Ce vendredi matin, alors que le Président de la République explique dans une lettre sa candidature aux Français, Jean Lassalle insiste sur un thème mis en exergue par Emmanuel Macron : l'éducation. Une éducation qui associe parents et enseignants, " Je veux qu'avec l'appui de la famille, on puisse à nouveau compter et écrire. "

Il faut instruire à nouveau nos jeunes, je prévois un grand projet d'instruction public. Il faut redonner à la famille toute sa place. 

Jean Lassalle

France 3 Aquitaine

"Je ferai dans les écoles des comités de suivi, auprès de l'instituteur ou institutrice qui va à nouveau être reconnu. "

Pêle-mêle, Jean Lassalle le Béarnais veut encourager les langues régionales et étrangères et plus surprenant, les arts martiaux dès le primaire. Il entend revaloriser l'apprentissage du travail manuel "Nous le faisions si bien il y a cinquante ans " dit-il, et rétablir le service militaire.

Retrouver un Etat fort

Jean Lassalle exprime parfois sa nostalgie. Par exemple, les années 60 où la recherche, secteur qui lui est cher, brillait en France. C'est un domaine qui devrait retrouver une action prioritaire de l'Etat et un budget largement revu à la hausse. "Il faut relancer la recherche" insiste-il, s'appuyant sur les dernières crises comme la pandémie.

Un Etat dont on redevienne fier.

Jean Lassalle

France 3 Aquitaine

Le rôle et la place de l'Etat doivent être largement revus. Cet Etat malmené ces dernières années mais qu'il veut repositionner au centre de son action. " Un Etat reconstruit au service des Français car ils ne se sentent pas protégés" . Là aussi comme un air de nostalgie des années de l'Etat providence. Et Jean Lassalle veut un Etat " au service du Chef de l'Etat de façon à donner les moyens d'une nouvelle politique. "

Une longue histoire électorale

Jean Lassalle est un habitué des scrutins électoraux. Deuxième candidature à la présidentielle soit, mais la liste de ses campagnes pour d'autres mandats est longue. Et ses mandats d'une durée certaine. Jugez plutôt. Maire durant quarante ans jusqu'en 2017, député des Pyrénées-Atlantiques depuis 19 ans sans interruption, conseiller général durant 33 ans jusqu'en 2015. Il doit s'approcher des records. 

A qui offrira-t-il son bulletin pour le second tour pour déterminer le nom du Président ? Impossible de savoir. "Je suis un combattant, cette fois-ci je crois que j'ai rempli beaucoup de cases." Il faudra donc attendre le soir du premier tour pour lui  poser à nouveau la question. Et savoir s'il repart ou pas pour un nouveau mandat de député. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité