• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Saisie de drogue : un conducteur arrêté sur une petite route des Aldudes avec 466 kgs de cannabis

466 kgs de cannabis et 16 kgs d'herbe, la saisie opérée par les douaniers d'Hendaye. / © Douane française
466 kgs de cannabis et 16 kgs d'herbe, la saisie opérée par les douaniers d'Hendaye. / © Douane française

C'est le lieu qui a de quoi surprendre : la camionnette circulait sur une petite route de la vallée des Aldudes quand les douaniers l'ont arrêtée avec à son bord des valises de cannabis. Une route peu fréquentée qui permet le passage entre l'Espagne et la France, à distance du péage de Birriatou. 

Par Christine Le Hesran

Le fourgon était bien chargé : 450 kgs de résine de cannabis et de 16 kg d’herbe de cannabis dissimulés dans des valises et des sacs-poubelles. Ce qui a mis la puce à l'oreille des douaniers, c'est le lieu où circulait son conducteur de 27 ans et de nationalité franco-marocaine, seul à bord. Pour les services des douanes de Nouvelle-Aquitaine, il y avait de quoi intriguer les douaniers de la brigade des douanes d’Hendaye : 

C'est un lieu peu cohérent.

Le véhicule ainsi chargé de stupéfiants circulait sur une petite route de la vallée des Aldudes, un lieu enclavé, frontalier avec l'Espagne. C'était le le 29 mars dernier au petit matin lors d'un contrôle routier. 

À la vue des douaniers, le conducteur a tenté de prendre la fuite en dépit d'un pneu crevé et une course poursuite a été engagée. Une fois le véhicule stoppé, le conducteur s’est enfui dans les champs mais a pu être rattrapé par les douaniers.

A peine dissimulée dans la camionnette, la drogue circulait à bord de ce véhicule sur une petite route des Aldudes / © Douane française
A peine dissimulée dans la camionnette, la drogue circulait à bord de ce véhicule sur une petite route des Aldudes / © Douane française


Loin du péage


La fouille du véhicule a permis de découvrir les stupéfiants, à peine dissimulés, conditionnés en 14 « valises marocaines » pour la résine, l’herbe étant contenue dans des sacs poubelle. Habituellement, ce genre de saisie se fait plutôt dans des semi-remorques où la drogue est cachée.
 

La plupart du temps, les services douaniers et gendarmes sont positionnés au péage de Birriatou.

Le péage de Birriatou est le secteur central du passage entre l'Espagne et la France, d'où les contrôles concentrés sur ce site. Ce trafiquant a donc tenté sa chance sur un trajet pas très habituel et moins exposé, mais il a attiré l'attention des douaniers présents dans la vallée...

À la vente, la valeur de la résine est de 900550 euros et 28400 euros pour l'herbe. 
Le conducteur a été remis aux enquêteurs de la police judiciaire de Bayonne. Il a été déféré au Parquet de Chartres, secteur où il habite, et placé en détention provisoire.










 

Sur le même sujet

L'ancien hôpital de Lusignan vendu aux enchères pour 55 100 euros

Les + Lus