• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une PME toulousaine revisite le mythe de la moto fétiche de Lawrence d'Arabie

La légendaire Brough Superior SS 100... / © France 3 MIdi-Pyrénées
La légendaire Brough Superior SS 100... / © France 3 MIdi-Pyrénées

C'est une moto de légende. La "Brough superior SS 100" a été rendue célèbre par Lawrence d'Arabie qui en avait plusieurs modèles et est mort au guidon de l'une d'entre elles. Une PME toulousaine lui donne une deuxième vie et s'apprête à commercialiser une version moderne de la Brough SS 100.

Par Marie Martin

Souvenez-vous des premières images du film de David Lean, Lawrence d'Arabie...
Peter O'Toole enfourche une moto et se lance sur les routes de la campagne anglaise, avant de perdre le contrôle de son engin. 
Le vrai Thomas Edward Lawrence, alias Lawrence d'Arabie, archéologue, officier et écrivain britannique, est mort au guidon d'une de ses motos fétiches, une Brough Superior. C'était en 1935...

80 ans plus tard, une PME toulousaine, Boxer Design, se lance dans un pari audacieux. Faire renaître la Brough Superior SS 100.
L'entreprise, qui compte douze salariés, en a développé le moteur. Les pièces détachées sont quant à elle fabriquées dans notre région, par les sous-traitants aéronautiques notamment.
L'objectif est d'en faire une moto haut de gamme. Son prix, 60 000 euros, est sans ambiguïtés, elle sera la cible des collectionneurs, passionnés et fortunés. 

400 exemplaires ont déjà été commandés, par des Anglais et des Américains principalement, alors que la moto n'a pas encore roulé.
Les essais sont prévus cet été. Pour des premières livraisons fin 2015.

Voir ici le reportage de Christophe Neidhart et Serge Issaly, de France 3 Midi-Pyrénées : 

Réédition Brough Superior

 

Sur le même sujet

Sécheresse : l'inquiétude des éleveurs du Roussillon

Les + Lus