• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ariège : il y a 100 ans, en pleine guerre de 14-18, la commune des “Allemans” change de nom

Le village de la Tour du Crieu / © CC
Le village de la Tour du Crieu / © CC

C'est une histoire tout à fait originale et méconnue. La commune ariégeoise de la Tour du Crieu va fêter en octobre 2015 son centenaire. Baptisée "Les Allemans", elle avait changé de nom au début de la première guerre mondiale. 

Par Fabrice Valery

Lorsque la première guerre mondiale éclate le 3 août 1914 personne n'imagine quel va être le destin d'une petite commune de l'Ariège : alors que Français et Allemands vont s'affronter pendant quatre longues années, le petit village... des Allemans (sans d), près de Pamiers demande immédiatement son changement de nom. 

Le maire des Allemans de l'époque, Jules Simorre obtient dès le 16 août 1914 l'aval du conseil municipal pour débaptiser la commune et propose le nom de la Tour du Crieu. Mais il faudra plus d'un an pour que le président de la République, Raymond Poincaré signe le décret qui est alors proposé par le ministre de l'Intérieur de l'époque, le Lotois Louis-Jean Malvy (grand-père de l'actuel président PS du Conseil régional Martin Malvy) : le 16 octobre 1915, Les Allemans est officiellement baptisé La Tour du Crieu. 

Pour fêter ce centenaire, la commune et l'association culturelle ont prévu un week-end de commémoration du 11 au 13 septembre. Avec au programme dépôt de gerbes au monument aux morts, plantation de l’arbre du centenaire, inauguration des salles Jules Simorre et Raymond Poincaré, exposition de photos historiques, avenue du Pal, animations au centre-ville (exposition maquette et photographies, orgue de barbarie, défilé en tenue d’époque, exposition de voitures anciennes, jeux en bois), son et lumières, repas d'antan et bal champêtre. 

Vidéo : le reportage de Laurent Winsback et Pascal Dussol
Spectacle Tour du Crieu

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus