Ariège : les deux victimes du crash d'avion sont deux champions du monde de voltige

Simon de la Bretèche (40 ans) et Baptiste Vignes (37 ans) sont les deux personnes tuées lors du crash d'un prototype d'avion de la société Aura Aero, mardi 12 avril, en Ariège. L'un comme l'autre, champions du monde, étaient des figures du monde de la voltige aérienne.

La nouvelle est terrible pour le monde de la voltige aérienne. Les deux victimes du crash d'avion intervenu mardi 12 avril 2022 sur la commune de Prat-Bonrepaux en Ariège sont deux figures du milieu, mondialement connues.

Simon de la Bretèche, 40 ans, champion du monde de voltige aérienne était originaire d’Ancinnes (Nord Sarthe). Depuis plus de dix ans, il était membre de l’équipe de France de voltige aérienne. Il avait enchaîné les titres de champion d’Europe et du monde dans sa discipline. Ingénieur aéronautique de formation, il était responsable avions prototypes dans la société Aura Aero depuis mars 2021.

Pilotes et compétiteurs

Baptiste Vignes était lui âgé de 37 ans. Le Normand avait également un palmarès impressionnant dans le domaine de la voltige aérienne. Celui qui a fait ses classes au Havre, multipliait les casquettes. Pilote, entraîneur, mais aussi compétiteur. Baptiste Vignes s'était engagé sur le circuit Challenger (antichambre) de la Red Bull Race. Les équipes de France 3 Normandie l'avaient rencontré à cette occasion pour un reportage visible ci-dessous. Il travaillait au sein d'Aura Aero en qualité de pilote de marque Integral.

Le prototype d'appareil de voltige, l'Integral R d'Aura Aero, aura volé à peine 17 minutes avant de piquer vers le sol avec à son bord les deux pilotes. La brigade de gendarmerie des transports aériens est chargée de l'enquête.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité