6 mois après l'incendie dévastateur, un appel aux dons lancé pour la résurrection du Ski club de Beille

Victime collatérale de l'incendie du plateau de Beille, station des Pyrénées située en Ariège, le ski club a tout perdu, en avril 2023. Il lance un appel aux dons pour racheter le matériel nécessaire à l'approche de l'ouverture de la saison hivernale.

Les stigmates de l'incendie sont toujours visibles malgré quelques travaux de déblayage. Six mois après l'incendie du plateau de Beille, une station des Pyrénées située entre Tarascon-sur-Ariège et Ax-les-Thermes, le ski club, l'un de ses occupants, lance, courant septembre, un appel aux dons via une cagnotte en ligne.

Objectif : collecter 30 000 euros, soit le montant estimé du préjudice par la structure. " Notre local a entièrement brûlé avec tout ce qu'on avait, tout l'équipement de ski de compétition des enfants, du matériel des adhérents, des luges pour la section handiski qui valent environ 4 500 euros chacune, des machines à farter les skis", énumère Bernard Gaya, secrétaire du ski club. 

Les causes de l'incendie toujours pas déterminées

L'incendie s'était déclaré le 21 avril 2023 sur les deux tiers du bâtiment qui avait fait l'objet de 8 millions d'euros de travaux de modernisation. "On avait inauguré les locaux en février et on a été ouvert 70 jours", résume Bernard Gaya, optimiste quant à la réouverture en décembre.

C'est tout l'enjeu de la cagnotte. Le ski club coimpte solliciter plusieurs mairies de Haute-Ariège ainsi que le Conseil départemental et la Région pour l'attribution d'une subvention exceptionnelle. "On était assuré mais au minimum car nous sommes une petite structure, on ne sera pas beaucoup remboursé, 15% au mieux du montant des pertes réelles", confie le secrétaire. 

L'enquête pour déterminer les causes de l'incendie est toujours en cours. Ce qui retarde d'autant, la remise en état du site. Le ski club, lui, ouvrira comme avant les travaux. "Dans des préfabriqués. Et il y a toute la partie administrative du bâtiment qui n'a pas brûlé. Elle est aussi utilisable", indique Bernard Gaya. Avant l'incendie, le ski club de Beille vivait une année record avec ses 80 adhérents dont 52 enfants licenciés âgés de 5 à 15 ans et de nombreux adultes compétiteurs et pratiquants “loisirs” et handisport. Il espère donc rédémarrer sur la bonne pente.