Disparus de Mirepoix (Ariège) : garde à vue prolongée pour les quatre personnes interpellées

Que sont devenus Célia et Christophe Orsaz ?
Que sont devenus Célia et Christophe Orsaz ?

4 interpellations ont eu lieu ce lundi matin, plus de 6 mois après la disparition de Christophe Orsaz et de sa fille Célia. Leur garde à vue a été prolongée ce lundi soir.

Par Fabrice Valery

La gendarmerie a interpellé lundi matin quatre personnes, trois hommes et une femme, en Ariège dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'un père et de sa fille à Mirepoix en novembre dernier, a-t-on appris d'une source proche du dossier confirmée par une source judiciaire. 

Les personnes interpellées sont suspectées d'avoir tendu un piège à Christophe Orsaz, 46 ans, et à sa fille Célia, 18 ans, disparus mystérieusement alors qu'ils quittaient Mirepoix en voiture le 30 novembre dernier. 

Le père et sa fille s'étaient "littéralement volatilisés" selon les termes du parquet de Foix à l'époque des faits. Mais leur voiture avait été retrouvée incendiée à une quarantaine de kilomètres de leur disparition, dans l'Aude. 

Une information judiciaire avait ensuite été ouverte pour recherche des causes de la disparition. L'enquête, supervisée par le pôle de l'instruction de Toulouse, est menée par la section de recherches de la gendarmerie de Toulouse. Les gardes à vue ont lieu dans le cadre d'une information ouverte pour enlèvement et séquestration.

Selon les premiers éléments, les personnes interpellées pourraient avoir participé à tendre un piège à Christophe Orsaz, ancien amant de la femme placée en garde à vue. Leurs gardes à vue a été prolongée lundi soir : elles courent dorénavant jusqu'à mercredi matin. 

Le père et la fille étaient originaires de Haute-Saône. C'est là que Célia avait passé son bac avant d'attaquer des études à Toulouse. Son père s'était installé récemment en Ariège.

Vidéo : le reportage de Geoffrey Berg et Pascal Dussol

 

Sur le même sujet

Montpellier : Nell, l’anglaise miraculée du CHU de Montpellier revient dire merci

Les + Lus