Mort d'une agricultrice en Ariège : le ministre de l'Agriculture, témoigne de l'émotion de la "nation, du gouvernement, du président de la République"

Après le décès d'une agricultrice de 37 ans, Alexandra Sonac, percutée par une voiture avec son mari et sa fille sur un barrage à Pamiers dans l'Ariège, mardi 23 janvier 2024, le ministre de l'Agriculture annonce sa venue sur place dans la journée.

À l'issue de la réunion avec les représentants de la FNSEA, lundi 22 janvier 2024, à la question de savoir si le ministre de l'Agriculture viendrait en Occitanie comme demandé par les manifestants, le cabinet ministériel avait répondu : "le ministre est déjà venu récemment dans la région, nous avons bien entendu la demande. Voilà...

À lire : Mort d'une agricultrice, son mari et sa fille gravement blessés : ce que l'on sait de cette voiture ayant foncé sur un barrage de manifestants

Mais le dramatique accident survenu, mardi 23 janvier 2024 sur un barrage d'agriculteurs à Pamiers, dans le département de l'Ariège, a totalement changé la donne. Alexandra Sonac, une agricultrice de 36 ans, a perdu la vie après avoir été percutée avec deux membres de sa famille par une voiture roulant à grande vitesse. Son mari et sa fille sont gravement blessés. 

À lire : Agricultrice morte en Ariège : ce que l'on sait d'Alexandra Sonac, cette mère de famille de 37 ans percutée par un véhicule

Marc Fesneau a changé son fusil d'épaule. Son cabinet a annoncé, dans la matinée, sa venue dans l'Ariège dans le courant de la journée. Il est arrivé vers 18h30 pour rencontrer les représentants de sagriculteurs et les élus locaux à la mairie de Pamiers.  

D'abord pour témoigner de l'émotion de la "nation, du gouvernement, du président de la République", et "du Premier ministre face au drame qui est arrivé ce matin qui a fauché la vie d'une agricultrice et je pense aussi à sa fille et à son époux".

Mais aussi pour rassurer les agriculteurs à qui il entend donner des réponses "concrètes et rapides".  "Les agriculteurs ont besoin de renouer la confiance avec leurs gouvernants, la société, la chaîne alimentaire. Le moment qu'on traverse est un moment de crise de défiance. Le monde agricole nous dit : écoutez-nous, regardez-nous, faites attention à nous !"

"C'est la sédimentation de ce que peut être nous n'avons pas su percevoir les uns et les autres. La sédimentation de dizaine d'années et je prends ma part, et nous devons chacun prendre notre part"

Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture à Pamiers

Le ministre de l'Agriculture a rappelé que le Premier ministre, Gabriel Attal, "s'était engagé à apporter une réponse rapide d'ici la fin de la semaine sans doute. Et une temporalité sur les autres sujets sur lesquels il faut qu'on avance", évoquant la simplification administrative réclamée par les agriculteurs avant d'entrer dans la mairie de Pamiers. 

Des questions se posent déjà sur les conséquences de cet accident sur le mouvement des agriculteurs. Le mouvement, va-t-il s'essouffler ou au contraire se renforcer ? Le barrage sur la N20 où Alexandra Sonac est décédée a été levé, suite à sa tragique disparition. 

Côté syndicat, Gabriel Attal recevra finalement ce soir la Coordination rurale, puis la Confédération paysanne mercredi matin.