"Quand on choisit de faire avec moins on est obligé de faire avec l'autre" : pourquoi les écovillages pourraient être la solution pour changer de vie

En Ariège, 600 personnes se sont rassemblées pour mutualiser leurs expériences autour du concept d'écovillage, un habitat partagé, respectueux de l'environnement et de l'humain.

Le concept des écovillages est né au Sommet de la Terre, organisé à Rio en 1992. Des ONG ont proposé un modèle d’habitat partagé pour mettre en pratique un mode de vie qui se base sur un modèle économique alternatif avec une place importante pour l'écologie et une vie communautaire active.

Oasis

À Saint-Victor-Rouzaud en Ariège, quelque 600 personnes se sont rassemblées pour échanger autour de ce concept d'écovillage. C'est d'ailleurs au sein de celui de Sainte Camelle que s'est déroulé le festival de la coopérative Oasis. "Vivre dans un écovillage, c'est un changement de vie, ça demande beaucoup de temps et d'énergie. Ce n'est pas comme acheter une maison dans une agence immobilière. Il faut passer du temps en réunion, soigner des relations, se former sur des sujets de modèle économique". Synthétise Mathieu Labonne, président de coopérative Oasis.

Mille écovillages en France

Vivre en écovillage c'est avant tout faire le choix du collectif, et faire de l'environnement une priorité. Ainsi, ce sont une cinquantaine d'écovillages de la coopérative Oasis qui étaient représentés afin d'échanger autour des pratiques de chacun. "Il faut se rassembler pour échanger sur nos différentes pratiques pour apporter une réponse aux problématiques de société. On expérimente beaucoup sur le vivre ensemble et l'écologie", explique Dane Charrier de l'écovillage Sainte Camelle.

Une figure populaire du petit écran s'est également jointe aux échanges, Mouds réalisateur de Nus et culottés a créé un éco-lieu avec sa famille en Haute-Marne. "Quand on choisit de faire moins on est obligé de faire avec l'autre, et quand on fait avec l'autre on ne peut arriver en terrain conquis en disant j'ai la solution. On sort de la logique de convaincre et on essaye de faire ensemble. On développe des qualités humaines et ce sont de celles-ci qu'on aura besoin pour répondre aux enjeux de notre siècle", analyse-t-il.

La coopérative Oasis recense en France plus de 1000 écolieux ou écovillages.