Terrorisme : la Catalogne renforce son dispositif de sécurité dans un contexte de risque d'attentat

Une réunion du cabinet antiterroriste des Mossos d'Esquadra s'est tenue le vendredi 20 octobre pour discuter des mesures de sécurité à prendre dans un contexte de tensions au Moyen-Orient. Face à une menace d'attentat, certains sites de Catalogne ont été identifiés comme étant particulièrement sensibles, y compris des bureaux consulaires et des espaces liés à la communauté juive et palestinienne.

Le constat des autorités catalanes est clair : "Il n'y a pas de menace en Catalogne, mais celles dérivées du conflit Israëlo-palestinien nous obligent à ne pas baisser la garde" estime un participant de la réunion des Mosos d'Esquadra organisée le vendredi 20 octobre. Les deux heures et demie de discussions ont porté sur les mesures de sécurité à prendre à la lumière du conflit au Moyen-Orient, rapporte le quotidien La Vanguardia.

Des mesures ont été prises pour augmenter le nombre d'heures supplémentaires des Mossos, permettant de renforcer la présence policière dans les lieux concernés par des risques d'attentats, d'augmenter le nombre d'agents sur le terrain et de multiplier les contrôles au moindre soupçon.

Certains lieux de Catalogne sont déjà clairement identifiés comme sensibles notamment la Sagrada Familia, la Rambla, l'aéroport du Prat, la gare de Sants, les bureaux consulaires israéliens, nord-américains et français, ainsi que des espaces liés à la communauté juive et palestinienne.