Victoire d'une association de défense des animaux : un magasin Decathlon cesse la vente de poissons pour la pêche au vif

Tancé par une pétition lancée par un client, le magasin Decathlon de Foix (Ariège) a pris la décision de stopper sa vente de poissons destinés à la pêche au vif. Une satisfaction pour des associations, qui dénoncent depuis plusieurs mois le sort de ces poissons. Elles continuent de faire pression pour faire cesser ces ventes dans tous les magasins de l'enseigne.

La pétition lancée pour faire cesser la vente de poissons dans le magasin Decathlon de Foix (Ariège) en août 2023 a été entendue. Comme le rapporte l'association Paris Animaux Zoopolis (PAZ), la direction de ce magasin ariégeois a purement et simplement cessé la vente des poissons pour la pêche au vif "depuis cet automne". 

"Les animaux ne sont pas de vulgaires articles de sport"

Ce type de pêche est décrié par de nombreux associatifs et activistes car elle se sert de poissons vivants comme appât. Il s'agit souvent de gardons, de vairons ou de goujons. Une pratique considérée comme cruelle car ce poisson, vivant, est embroché par le dos ou la bouche avant d'être souvent mangé dans l'eau par un plus gros poisson, lui-même finalement pêché.

"Nous félicitons le magasin Decathlon de Foix d’avoir arrêté de vendre des poissons pour qu’ils soient torturés. Les animaux ne sont pas de vulgaires articles de sport" se satisfait Amandine Sanvisens, cofondatrice de PAZ dans un communiqué de presse. "Nous demandons à l’enseigne Decathlon de ne plus vendre de poissons dans tous ses magasins."

Pour le moment, c'est loin d'être le cas. D'autres pétitions ont récemment été lancées, notamment par un client du Decathlon de Colomiers. Mais des poissons y sont toujours proposés à la vente. L'association PAZ dénonçait également la présence de ces animaux aquatiques dans les magasins de Carcassonne (Aude) en juin, et Montpellier (Hérault) en juillet. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité