VIDEO. Une ourse et ses oursons filmés et photographiés dans les Pyrénées en Espagne

Des touristes ont pu photographier et filmer une ourse dans le val d’Aran en Espagne. Elle était accompagnée de deux petits.

capture d'écran
capture d'écran
L’information est relayée par le site de la radio et télévision catalane TV3. Une femelle ourse et deux oursons ont été filmés et photographiés dans le val d'aran en Espagne.
 
Selon le site ce sont des techniciens de la Fondation Oso Pardo et  de l’association Depana qui ont localisé le plantigrade avec ses petits. Des touristes ont même pu s’installer à distance pour pouvoir faire des photos ou des vidéos.
En mai dernier déjà une femelle avait été repérée et filmée dans le val d’Aran.
 


Le plan de sauvegarde de l'ours brun crée la polémique depuis plusieurs années

La population d'ours des deux côtés des Pyrénées est estimée à 52. Un chiffre en augmentation grâce aux réintroductions de plantigrades ces dernières années.
Il s'agit d'un plan pour assurer la sauvegarde de l'espèce mais les prédations causées par les ours sur les troupeaux de brebis créent la polémique depuis plusieurs années.

Ce samedi encore des éleveurs se sont rassemblés en Ariège pour demander la fin des réintroductions et le retrait des ours "à problèmes". 
Au début du mois de juin un ours mâle d'environ 5 ans a été retrouvé mort tué par balles sur la commune d'Ustou en Ariège. Les associations qui militent pour la sauvegarde de l'espèce demandent son remplacement.
 


Le suivi de l'ours brun dans les Pyrénées

La population d’ours bruns présente dans les Pyrénées fait l’objet d’un suivi annuel transfrontalier impliquant les services andorrans, espagnols et français.
Selon un rapport de l'Office Français de la Biodiversité (OFB), on a recensé en 2019 côté français, 349 attaques (classées ours non écarté) sur bétail contre 313 en Espagne en 2018.  
L'Ariège est le département le plus touché avec un total de 287 attaques en 2019.

Toujours selon l'OFB, l’aire de répartition totale est estimée à 10.400 km², soit une augmentation de 3.000 km² par rapport à 2018 et de 5.400 km² par rapport à 2017. Une forte progression qui doit être pondérée explique l'OFB "dans la mesure où l’ours Goiat en est le principal responsable, augmentant ainsi à lui seul l’aire de répartition d’environ 2.000 km² par rapport à 2018". "L’aire de répartition a toutefois confirmé son expansion vers l’est amorcée en 2017", précise encore l'Office Français de la Biodiversité dans ce rapport. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ours des pyrénées animaux nature polémique société environnement économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter