• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un amendement pour pouvoir communiquer sur le vin sans faire de pub

illustration / © F3 LR
illustration / © F3 LR

Un amendement pour assouplir la loi Evin et la publicité pour l'alcool, c'est fait. Il a été voté par les députés. Une victoire pour le lobby du vin et les régions productrices comme le Languedoc-Roussillon, une défaite pour le monde de la santé qui se dit scandalisé.

Par Fabrice Dubault


Voté la nuit dernière par les députés, un amendement modifie la loi Evin. Il assouplit cette législation de 1991 encadrant la publicité pour l'alcool.

Une décision adoptée contre l'avis du gouvernement mais applaudie par les viticulteurs, ravis d'obtenir cette modification qu'ils réclament depuis des années.
Un vote majoritairement soutenu par les parlementaires des régions viticoles et du Languedoc-Roussillon mais dénoncé par des professionnels de la santé.

La responsable du service des addictions au CHU de Montpellier regrette cette décision politique dans le sens de la promotion et non de la prévention de l'alcool.
L'addictologue rappelle que l'alcool tue 49.000 personnes en France chaque année.
Mais pour les députés, l'amendement est censé faire la distinction entre communication et publicité sur l'alcool.

La loi Evin sur la publicité sur l'alcool assouplie
Reportage F3 LR : F.Hertmann et J.Morch

 

Sur le même sujet

Feu de garrigue le long de l'autoroute A9

Les + Lus