• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Assassinat de Neman Ayad à Carcassonne : un deuxième procès pour les frères Benchouna

CARCASSONNE LE 02/02/2014 - UN JEUNE HOMME DE 19 ANS A ETE ABATTU AU FUSIL DE CHASSE DEVANT LE CIMETIERE DE LA CONTE A CARCASSONNE DANS LA NUIT DU SAMEDI 1er AU DIMANCHE 2 FEVRIER 2014 / AU TOTAL TROIS HOMMES ONT ETE PRIS POUR CIBLE / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/CLAUDE BOYER -
CARCASSONNE LE 02/02/2014 - UN JEUNE HOMME DE 19 ANS A ETE ABATTU AU FUSIL DE CHASSE DEVANT LE CIMETIERE DE LA CONTE A CARCASSONNE DANS LA NUIT DU SAMEDI 1er AU DIMANCHE 2 FEVRIER 2014 / AU TOTAL TROIS HOMMES ONT ETE PRIS POUR CIBLE / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/CLAUDE BOYER -

Les frères Fouad et Camal Benchouna, reconnus coupables de l'assassinat de Neman Ayad, 19 ans, commis le 2 février 2014 et condamnés par la cour d’assises de l’Aude à 25 et 20 ans de réclusion criminelle ont fait appel.

Par Josette Sanna

Les frères Fouad et Camal Benchouna, reconnus coupables de l'assassinat de Neman Ayad, 19 ans, commis le 2 février 2014 et condamnés par la cour d’assises de l’Aude à 25 et 20 ans de réclusion criminelle ont fait appel du verdict prononcé le 22 mars dernier.
Les deux frères Fouad Benchouna, 40 ans et Camal, 26 ans  jugés  pour l'assassinat de Néman Ayad, 19 ans, survenu le 2 février 2014,
avaient alors été reconnus coupables d'assassinat et de complicité d'assassinat, la préméditation  retenue.

L'aîné reconnaît être l'auteur des coups de feu mortels

Fouad Benchouna, le grand frère qui a reconnu en début d’audience avoir tiré sur Néman Ayad a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle avec une peine de sûreté des deux tiers. Son petit frère Camal, a lui été condamné à 20 réclusion.

L'avocat général avait requis une peine de 30 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Fouad Benchouna, auteur des coups de feu qui ont ôté la vie à Néman Ayad, et une peine de 20 ans de réclusion criminelle contre Camal Benchouna.
 

Rappel des faits

Les faits s'étaient déroulés le 2 février 2014.  Trois jeunes terminent leur soirée sur un parking, situé près du cimetière de la Conte à Carcassonne. Ils écoutent de la musique, tranquillement dans leur voiture. Aux alentours de 3 heures du matin, une BMW s’arrête, le passager descend et ouvre le feu à sept reprises. Nema Nayad, 19 ans est tué sur le coup. Son corps sera retrouvé à une cinquantaine de mètres de là.  

Le jeune homme a été touché dans le dos par des plombs issus d’une cartouche de calibre 12, l'un des deux autres passagers est blessé à l’épaule.
 

Expédition punitive

Les raisons de cette expédition punitive meurtrière remonteraient à la veille de l'homicide. Une violente altercation avait eu lieu entre Néman Ayad et l’un des deux frères, le plus jeune.
 

Deux frères dans le box des accusés

L'enquête avait conduit à l’interpellation de Fouad Benchouna, deux mois après les faits, à son retour du Maroc.  Et à celle de Camal en 18 mars 2015, après un peu plus d’un an de cavale.

Coupables

A l’issue de leur premier procès, les deux frères ont été reconnus coupables et condamnés à 25 ans et 20 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de l'Aude.
Un jugement qu’ils contestent. Leurs avocats avaient dix jours pour interjeter appel, ils l’ont fait le mardi 26 mars, quatre jours après le verdict rendu par la cour d’assises de l’Aude.

Ils contestent la notamment préméditation qui devrait donc à nouveau être l’une des questions essentielles d’un deuxième procès qui se tiendra à Perpignan ou à Montpellier.

 

Sur le même sujet

Incendies dans le Gard : la circulation perturbée

Les + Lus