• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Attentat de Trèbes : l'acte héroïque d'un gendarme de l'Aude qui a pris la place d'une otage

Attaque terroriste au Super U de Trèbes et à Carcassonne dans l'Aude le 23 mars 2018. Le bilan est lourd : quatre morts et quinze blessés. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP
Attaque terroriste au Super U de Trèbes et à Carcassonne dans l'Aude le 23 mars 2018. Le bilan est lourd : quatre morts et quinze blessés. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a salué l'"héroïsme" du lieutenant-colonel de gendarmerie "gravement blessé" par balle après s'être proposé comme otage, vendredi, dans un supermarché de Trèbes (Aude). Ce gendarme de l'Aude a pris la place d'une femme otage.

Par Pascale Lagorce

C'est un acte de courage salué par  tous. Celui d'un gendarme de l'Aude pendant les attaques de Trèbes. Appelés sur les lieux, les gendarmes interviennent, alors que Redouane Lakdim a pris en otage une femme. Un lieutenant-colonel du groupement de gendarmerie de l'Aude, âgé de 45 ans, s'est "volontairement substitué à l'otage", selon Gérard Collomb, qui a salué son "héroïsme".  Les employés et les clients qui se trouvent dans le supermarché parviennent alors à prendre la fuite.
"Le lieutenant-colonel avait laissé son téléphone ouvert sur la table. Nous avons pu entendre ce qu'il s'est passé et c'est lorsqu'on a pu entendre les coups de feu que le GIGN est intervenu", a précisé le ministre.

Lors de l'assaut donné en début d'après-midi, le GIGN a abattu le suspect. Le gendarme retenu en otage a été gravement blessé par balle par Redouane Lakdim. Il a été hospitalisé à Toulouse. Au cours de l'assaut, un gendarme de l'antenne GIGN de Toulouse a été lui blessé par balle à la jambe.

 

Sur le même sujet

L'administration pénitentiaire veut recruter : à quoi ressemble le quotidien d'un gardien de prison à Carcassonne ?

Les + Lus