Cet article date de plus de 4 ans

Aude : le comité d'action viticole s'en prend au domaine Lalande de Pennautier

"Ici vins espagnols", "Non aux importations" : le comité d'action viticole a recouvert de tags les accès du domaine de Lalande Galetis près de Carcassonne. Les manifestants ont détruit 5 000 hectolitres de vins. La gendarmerie enquête.
Le domaine de Lalande Galetis recouvert de tags à Pennautier
Le domaine de Lalande Galetis recouvert de tags à Pennautier © F.Guibal/ France 3 LR
L'opération s'est déroulée de nuit sur le domaine viticole de Lalande Galetis à Pennautier à quelques kilomètres de Carcassonne. Les murs du domaine ont été recouverts d'inscriptions dénonçant l'utilisation de vins espagnols.
"Non aux importations""Ici vins espagnols" peut-on lire sur les murs. Des slogans accompagnés de la signature CAV pour comité d'action viticole.
Les hommes du commando ont aussi deversé 5 000 hectolitres de vin à terre. Ils ont vidé le contenu de cuves destinées à l'embouteillage. Ces cuves ont été endommagées au moment du vidage par dépression.
Le domaine de Lalande visité par le CAV à Pennautier dans l'Aude
Le domaine de Lalande visité par le CAV à Pennautier dans l'Aude © F.Guibal/ France 3 LR

Les gendarmes ont ouvert une enquête pour évaluer les dégâts causés sur la production par le commando viticole; on voit au premier plan, les cuves cabossées au moment des opérations de vidange.

durée de la vidéo: 00 min 30
Acrion viticole à Pennautier (11) : les premières images ©France 3 LR


Le CAV qui a revendiqué le saccage entend ainsi protester contre l'importation de vins espagols revendus à bas prix par des négociants français. 
 

Les gendarmes enquêtent au domaine de Lalande à Pennautier
Les gendarmes enquêtent au domaine de Lalande à Pennautier © F.Guibal/france 3LR

La réaction du propriétaire du domaine Lalande

durée de la vidéo: 01 min 05
Action viticole à Pennautier (11) : réaction du propriétaire ©France " LR

"Ceux qui ont fait çà, ce sont trompés de cible. Les vins détruits proviennent de France et du pays d'OC"Pierre Degroote.

Le propriétaire, Pierre Degroote, explique qu'il n'y avait que 2 000 hectolitres de vins espagnols dans les cuves sur les 5 000 détruits. Il est négociant mais aussi exploitant. Le domaine appartenant au groupe Montariol-degroote fait 600 hectares. Il exporte 9 millions de bouteilles par an. Les vins espagnols ne représentent que 2 % de ses ventes toujours selon Pierre Degroote. Le préjudice est estimé par le propriètaire à 7 00 000 euros.


En mai le CAV avait réalisé des opérations similaires à Trèbes et à Narbonne. Fin mai, à Trèbes, 3.500 hectolitres de vin avaient été répandus et des inscriptions "CAV" avaient été retrouvées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie vins manifestation espagne international