Aude : les riverains d'une future antenne-relais de téléphonie demandent son déplacement

A Raissac-sur-Lampy, près de Carcassonne, les riverains craignent pour leur santé. Ils s'opposent vigoureusement à un projet d'antenne relais 5G. Elle doit être installée sur le terrain d'une entreprise à proximité des habitations.

Les tranchées sont déjà creusées, les fondations prêtes et les câbles électriques tirés, bientôt sur ce terrain de Raissac-sur-Lampy, une antenne relais 5G de 30 mètres de haut devrait se dresser.

Aux abords du lotissement voisin, les habitants s'inquiètent des possibles conséquences, notamment sur leur santé.

"Il y a les ondes déjà, car l'antenne sera très proche du lotissement et la décote de la valeur de nos maison alors que l'on vient juste de construire" explique un riverain. Un autre confirme : "On craint les émissions électromagnétiques de cette antenne".

Les opposants mobilisés

Une pétition a déjà recueilli 200 signatures d'opposants. Ces riverains en colère dénoncent le manque d'information sur le projet et son impact, ils souhaitent obtenir une solution à l'amiable.

Nous voulons le déplacement de cette antenne à plus de 500 mètres des habitations pour réduire l'effet du champ électromagnétique.

Aurélie Ladouce, membre du collectif d'opposants au projet d'antenne-relais.

L'antenne doit être construite sur le terrain privé d'une entreprise spécialisée dans l'embouteillage. Celle-ci nous a confirmé que la couverture téléphonique défaillante dans ce secteur au nord-ouest de Carcassonne pénalise son activité commerciale.

Le maire PS, André Bonnet, assure que le projet respecte la législation : "On a une double nécessité, d'abord avoir sur la commune, une couverture de téléphonie mobile pour la population. Chez moi, par exemple, je n'ai pas de réseau. Et puis, c'est une obligation pour la survie économique des entreprises".

Dans un souci d'apaisement avec les opposants, le maire a proposé un nouveau terrain plus éloigné pour la construction de l'antenne. Sans garantie que l'opérateur accepte, à ses frais, cette solution plus coûteuse.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité