Cet article date de plus de 3 ans

Aude : à Lézignan-Corbières, un projet d’usine à bitume fait des vagues

Danger pour l'environnement et la santé, tache dans le paysage... Le projet de centrale de bitume aux portes des Corbières entre Lézignan et Ferrals dans l'Aude inquiète les riverains, qui sont nombreux à s'y opposer.
Manifestation devant la mairie de Lézignan le 18 juillet 2018.
Manifestation devant la mairie de Lézignan le 18 juillet 2018. © France 3 Occitanie / Jean-Michel Escafre
Une centaine de personnes ont manifesté mercredi 18 juillet devant la mairie de Lézignan-Corbières, dans l’Aude. Leur rassemblement visait à protester contre le projet d’usine à bitume de l’entreprise Colas Méditerranée, entre Lézignan et Ferrals.

Il s’agit plus précisément d’un projet de centrale d’enrobé à chaud. La veille, 300 personnes ont participé à une réunion publique. Le commissaire enquêteur doit maintenant se prononcer sur l’exploitation du site.
 

Retombées chimiques sur les vignes


Pour les habitants, les problèmes posés par l’installation de cette usine, soutenue par la mairie, sont multiples. Le projet est jugé nuisible pour le patrimoine, mais aussi pour la santé, ses conséquences à long terme n’étant pas assez avérées. Les viticulteurs craignent notamment les retombées chimiques sur leurs vignes.

Bertrand Clavery, président du collectif contre l’usine d’enrobé, pointe aussi du doigt la circulation des camions qu’entraînera l’usine, et ses conséquences sur la sécurité routière, dans une zone fréquentée par de nombreux cars scolaires.

Une pétition en ligne sur le site Change.org a déjà recueilli plus de 4.700 signatures.
 
durée de la vidéo: 01 min 52
Aude : à Lézignan-Corbières, un projet d’usine à bitume fait des vagues ©France 3 Occitanie


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social environnement société santé