Inondations dans l'Aude : des dizaines de sinistrés hébergées dans les hôtels de Carcassonne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

Le retour à une vie normale se révèle extrêmement difficile pour les sinistrés de l'Aude qui ont tout perdu. Beaucoup n'ont toujours pas pu récupérer leurs logements. A Carcassonne, des hôtels entiers ont été réservés pour les accueillir. A quoi ressemble leur quotidien aujourd'hui ? Reportage.


Un café pour bien démarrer la journée. Depuis 4 jours, Mauricette, son fils Joshua et le chien dorment à l'hôtel à Carcassonne. Car leur maison à Leuc a été envahie par les eaux.
 

On démarre la journée de bon pied parce qu'on est ici dans un endroit sain avec douche et petit déjeuner sympa (...), ça permet d'affronter la suite ! 


Dans cet hôtel, 43 sinistrés sont hébergés depuis lundi. Parmi eux, Patrick, un habitant de Villegailhenc qui a tout perdu. Il a du mal à se remettre de la nuit des inondations qui a fait 3 morts dans son village et 14 au total dans l'Aude.
 

J'ai une dame qui est décédée en bas de ma rue, alors là c'est difficile, c'est difficile. On a rien pu faire. On entendait crier "au secours"
 

durée de la vidéo: 02 min 20
Inondations dans l'Aude : des dizaines de sinistrés hébergées dans les hôtels de Carcassonne ©F3 LR

Retour à la maison pour Mauricette. Elle a perdu l'essentiel de ses meubles, mais après le nettoyage, elle se raccroche à tout ce qu'il reste à faire, notamment les démarches administratives et les dossiers d'assurances.

Patrick, lui, n'en est pas encore là. Il venait juste d'emménager, la plupart de ses affaires était encore dans des cartons dans son garage. Son assurance ne prend en charge que les 5 premières nuits d'hôtel, Patrick ne sait pas encore où il dormira ces prochains jours.
 

On vit au jour le jour ! J'ai pas d'avenir. Je suis perdu...


Selon les assurances, la durée de l'indemnisation de l'hébergement peut beaucoup varier, selon les contrats. La question du logement pour les sinistrés risque d'être cruciale dans les prochaines semaines.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité