• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Inondations dans l'Aude : la zone artisanale de Trèbes est à l'arrêt

A Trèbes, dans l'entreprise de maçonnerie de Frédéric Calamel , dévastée par l'eau et la boue des inondations du 15 octobre, les salariés nettoient et espèrent reprendre le travail rapidement. / © F3 LR
A Trèbes, dans l'entreprise de maçonnerie de Frédéric Calamel , dévastée par l'eau et la boue des inondations du 15 octobre, les salariés nettoient et espèrent reprendre le travail rapidement. / © F3 LR

Dans l'Aude, les inondations du 15 octobre ont également dévasté de nombreuses entreprises. L'activité économique du département est à l'arrêt. A Trèbes, commune la plus touchée, les artisans et commerçants nettoient et espèrent reprendre le travail au plus vite.

Par C.ALAZET avec A.GRELLIER


La zone artisanale de l'Europe à Trèbes a été dévastée lundi 15 octobre par plus d'un mètre soixante d'eau et de boue.
 
Un nouveau coup dur pour le Super U. Sept mois après les attentats, le supermarché doit évacuer les stocks de nourriture devenus inutilisables.

A quelques mètres de là, c'est une concession automobile qui a tout perdu. Les 50 véhicules d'occasion sont tous bons pour la casse, selon le concessionnaire, Philippe Razous, qui estime le montant des dégâts à 1 million d'euros.
 

Tout est inutilisable, tout a été dans l'eau, tout ce qui est électrique on ne peut pas le récupérer. C'est fichu.
 

Avec ses 10 salariés, Philippe Razous nettoie ce qui peut l'être et espère pouvoir reprendre son activité dans un mois.   

Un peu plus loin, Jean-Baptiste Jarretou venait tout juste de s'installer et de décrocher son premier contrat : il aménage des containers en bureaux ou en habitation. Mais aux lendemains des inondations, il ne sait pas par où commencer.

C'est vrai que c'est pas facile. Tout est un peu chaotique.
 

Mêmes images de désolation et de grand nettoyage dans l'entreprise de maçonnerie de Frédéric Calamel. Les 30 employés sont à pied d'oeuvre depuis deux jours. 

Frédéric Calamel espère reprendre son activité dès la semaine prochaine.

La priorité, elle est là, d'aller travailler, faire nos chantiers et puis surtout de dépanner tous les gens qui sont encore plus embêtés que nous. Moi c'est un outil de travail, il y a beaucoup de gens chez qui c'est l'état de catastrophe, avec des enfants, des familles.

Après les inondations, les entreprises sinistrées font les comptes
Toute l'activité économique du département de l'Aude est à l'arrêt. Exemple dans la zone économique de Trèbes. Reportage A.Grellier et F.Guibal  - F3LR

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus