Trois mois après les incendies, le maire de Monze dans l'Aude lance un appel aux dons pour reboiser la forêt

Sur les hauteurs de la commune de Monze près de Carcassonne, les stigmates de l'incendie sont toujours visibles. / © Frédéric Guibal/FTV
Sur les hauteurs de la commune de Monze près de Carcassonne, les stigmates de l'incendie sont toujours visibles. / © Frédéric Guibal/FTV

Au mois d'août dernier, un millier d'hectares de pinède partait en fumée près de Carcassonne sur la commune de Monze. Trois mois plus tard,  le petit village de Monze n'a pas les moyens de reboiser seule son territoire. Le maire lance un appel aux dons. 

Par Clément Barbet


Quand Christian Caverivière évoque l'incendie du 14 août dernier l'émotion est toujours présente dans sa voix. Ce jour-là, le feu a pris en fin d'après-midi à proximité d'un domaine viticole isolé. Attisé par un vent violent, les flammes se sont propagées très rapidement dans les pinèdes complètement sèches de la fin de l'été. 

Trois mois plus tard, les traces du plus gros incendie de l'année sont encore visibles.
 
Trois mois après l'incendie la nature tente de reprendre ses droits sur les hauteurs de Monze. / © Fred Guibal/FTV
Trois mois après l'incendie la nature tente de reprendre ses droits sur les hauteurs de Monze. / © Fred Guibal/FTV


Et ce paysage fait maintenant planer une nouvelle menace sur le village de Monze en cas de fortes précipitations. Selon le maire de la commune Christian Caverivière, les arbres morts sur les vallons en direction de la rivière sont dangereux : 

Les risques ce sont les effondrements d'arbres calcinés avec des coulées de boue, le barrage pourrait se fracturer et des vagues pourraient arriver sur le village. Christian Caverivière.
 

Sur les hauteurs de la commune de Monze près de Carcassonne, les stigmates de l'incendie sont toujours visibles.

Plusieurs milliers d'euros pour reboiser 

Le budget de cette commune de 230 habitants ne lui permettra pas de financer seule les travaux nécessaires.

Le maire de la commune lance donc un appel aux dons pour l'aider à remettre en état la forêt, car les besoins sont considérables. Il faut d'abord nettoyer et enlever les bois morts. Puis il faudra reboiser comme l'explique Christophe Jauneau, responsable Ouest audois pour l'Office nationale des forêts : 

On va devoir replanter des arbres et c'est ce qui va coûter cher, probablement aux alentours de 7500 à 10 000€ de l'hectare à reboiser. Christophe Jauneau. 

Particuliers, collectivités ou entreprises tous les dons sont les bienvenus, ils peuvent être envoyés  à la mairie de Monze.
 




    

Sur le même sujet

Les + Lus