• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les viticulteurs de l'IGP Cité de Carcassonne veulent rejoindre les vins IGP Pays d'Oc

Carcassonne - les vignes de l'IGP Cité de Carcassonne - archives / © maxppp
Carcassonne - les vignes de l'IGP Cité de Carcassonne - archives / © maxppp

L'IGP Cité de Carcassonne entame une longue transformation qui devrait durer 3 ou 4 ans. Elle veut quitter le syndicats des IGP de l'Aude et le CIVL, Conseil interprofessionnel des vins du Languedoc, pour rejoindre les vins de Pays d'Oc IGP, membre d'Inter Oc. Une première en Languedoc.

Par FD avec Objectif Languedoc-Roussillon


À l'occasion de l'assemblée générale du syndicat de l'IGP Cité de Carcassonne, le 27 octobre, les 26 producteurs de vins de l'appellation ont procédé à un vote pour signifier leur volonté de quitter l'Union syndicale des IGP de l'Aude (USIA), adhérente à la section IGP du CIVL (Conseil interprofessionnel des vins du Languedoc), pour rejoindre le syndicat des producteurs de vins de Pays d'Oc IGP.

Le but officiel des producteurs de cette petite IGP est "d'accroître les actions de communication et de marketing autour de l'IGP Cité de Carcassonne".

Un processus sur plusieurs années... jusqu'en 2019


Cette première dans le paysage viticole interprofessionnel du Languedoc ne se fera pas du jour au lendemain.
L'idée se construit déjà depuis 3 ans et ne devrait pas être finalisée avant 2019, au plus tôt.

L'IGP Cité de Carcassonne doit d'abord sortir de l'USIA, l'Union syndicale des IGP de l'Aude. Une procédure encadrée par l'INAO qui devra être votée en assemblée générale.
Puis l'IGP doit sortir également du CIVL, mais l'accord qui lie les 2 parties ne peut intervenir avant fin 2018.
Enfin, le syndicat des producteurs de vins du Pays d'Oc IGP doit modifier ses statuts pour accueillir l'IGP Cité de Carcassonne.

Selon Objectif Languedoc-Roussillon, à l'heure actuelle, l'IGP Cité de Carcassonne s'étend sur 3.000 hectares et réunit 26 producteurs dont six caves coopératives. Environ 40.000 hectolitres de vins sont déclarés annuellement sous cette IGP.

L'IGP Pays d'Oc s'étend quant à elle sur une aire de production de 90.000 ha pour une production annuelle de plus de 6 millions d'hectolitres.

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site dObjectif Languedoc-Roussillon La Tribune.

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus