• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Procès du scandale de la viande de cheval : qui est le trader néerlandais Johannes Fasen ?

Pourquoi Jacques Poujol, ex-directeur général de Spanghero a-t-il fait appel au négociant malgré sa réputation sulfureuse ?
Pourquoi Jacques Poujol, ex-directeur général de Spanghero a-t-il fait appel au négociant malgré sa réputation sulfureuse ?

Pourquoi Jacques Poujol, ex-directeur général de Spanghero a-t-il fait appel au négociant malgré sa réputation sulfureuse ?

Par Josette Sanna

Jacques Poujol savait-il qu’il achetait de la viande de cheval vendue comme du bœuf, au trader néerlandais ? Il le nie, alors que Johannes Fasen dit le contraire. C’est l’un des enjeux majeurs de ce procès.

Pour l’instant, Johannès Fasen ne s’est encore pas présenté à la barre du tribunal correctionnel de Paris.

Ce qui est certain c’est que, par le passé, entre 2006 et 2009, Jacques Poujol a déjà entretenu des relations commerciales avec le négociant.
Des relations auxquelles l’ancien dirigeant de Spanghero a mis fin après avoir été alerté par la livraison de produits non conformes, avec des salmonelles, « les clients s’étant alors plaints d’un goût de rance des steacks hâchés ».

Du cheval argentin rendu comme du bœuf halal

Jacques Poujol savait aussi qu’en avril 2011, la société PRIM EAT alors dirigée par Fasen avait acheté un camion de cheval sud-américain qu’il avait ensuite revendu comme du bœuf halal.

Selon l’accusation, « plusieurs sociétés dont celle de Jacques Poujol (Poujol Sainte Geneviève sur Argence) s’étaient alors plaintes d’avoir reçu de Johannes Fasen, aux Pays-Bas de la viande bovine halal provenant d’Argentine et de pays européens sous la fausse appellation de viande bovine halal accompagnée de faux certificats d’étiquetage ».

Alors pourquoi avoir fait appel à lui malgré ces antécédents ?


Antécédents judiciaires


Johannès Fasen et Hendricus Windmeijer ont été condamnés en 2012 aux Pays-bas à 12 mois de prison dont 3 avec sursis pour avoir falsifié des factures de vente de viande et autres certificats de traçabilité au détriment de diverses sociétés dont celle d’alors de Jacques Poujol.

En appel, Johannes Fasen a été condamné à 6 mois et 50 000 euros d’amende, Hendricus Windmeijer à des travaux d’intérêt général.
La fraude était-elle organisée par les quatre prévenus ou seulement le fait de négligences de certains ? Le tribunal dispose d’un mois pour faire toute la lumière sur cette affaire.
 

Johannès Fasen absent à l'audience


Ce mardi matin, Johannès Fasen ne s’est encore pas présenté à la barre du tribunal correctionnel de Paris. Son avocat; maître Triomphe a expliqué que son client était astreint à un contrôle judiciaire en Espagne dans le cadre d'une autre histoire de fraude à la viande de cheval. Un obligation qui ne lui permet pas, selon son avocat, de faire respecter son droit à un procès équitable comme prévu par l'article 6 de la convention européenne des droits de l'homme. Il a déposé une QPC (question prioritaire de constitutionalité).

Demande de renvoi


La procureur de la République a fait savoir qu'elle était sidérée d'apprendre ces éléments aujourd'hui et qu'elle s'opposerait à toute nouvelle demande de renvoi d el'audience. Maître Triomphe a ensuite plaidé l'annulation de la procédure car il estime que plusieurs articles du code la consommation et de la pêche ne sont pas suffisamment clairs. 
 
Procès viande de cheval : absence à l'audience de Johannès Fasen
Avec Sophie Béchir





 

Sur le même sujet

Académie de Montpellier : 35.000 candidats concernés par Parcoursup

Les + Lus