Des capteurs de CO2 pour lutter contre le Covid dans deux écoles de l'Aude

Publié le
Écrit par Armelle Goyon

A Bram, dans l'Aude, les 15 classes des deux écoles du village ont toutes été équipées de capteurs de CO2 afin de mesurer la qualité de l'air et de lutter contre le Covid.

Ils sont recommandés depuis avril dernier dans la lutte contre le Covid, ils sont pourtant encore rares : les capteurs de CO2 commencent à être déployés. Dans les écoles notamment. A Bram, dans l'Aude, les 15 classes des deux écoles ont toutes été équipées.

Depuis la fin novembre, cette classe de CM2 à Bram compte un petit nouveau : un capteur pour mesurer la pollution de l'air.

"On a deux indicateurs, le taux de dioxyde, CO2, et le taux de particules. Quand l'air est mauvais et qu'il faut donner le signal d'ouvrir les fenêtres, le boitier nous le signale. C'est un outil complémentaire et favorable pour l'équipe et utile pour l'école", explique Bernard Ferrasse, instituteur et directeur de l'école élémentaire de Bram en désignant le petit boitier avec écran.  

C'est la ville de Bram qui a commandé ces 15 capteurs à 65 euros pièce pour les deux établissements scolaires de la commune. Difficile de dire si l'équipement a permis de réduire la circulation du virus. L'école élémentaire compte en effet une vingtaine de cas depuis quelques jours. Mais il permet de rassurer et d'impliquer. 

"Je ne suis pas scientifique et je ne m'improviserai pas scientifique, mais cela a permis l'implication des enfants et des jeunes dans la gestion de cette crise sanitaire. C'est rassurant pour tout le monde de maîtriser ne serait-ce que la qualité de l'air dans la salle de classe où ils évoluent six heures par jour",  constate Claudie Faucon-Méjean, maire (PS) de Bram. 

Une mesure rassurante 

Et effectivement, les enfants ont compris tout l'intérêt de ces capteurs qui utilisent des émojis pour indiquer la qualité de l'air.

"Si les fenêtres ne sont pas ouvertes, l'émoji devient de plus en plus mécontent, donc on va devoir ouvrir les fenêtres, et après on attend qu'il soit content", résume cette élève de CM2. 

Un dispositif qui rassure aussi certaines familles.

"C'est très bien, c'est une bonne initiative de la mairie et de l'école. Cela me rassure", confie cette maman d'élève. "Ca permet de mieux aérer les pièces et de prévenir les symptômes éventuels du Covid", renchérit ce père d'élève.

De nombreuses communes équipent leur écoles de ces capteurs. C'est le cas, dans l'Aude, des villes de Limoux, Narbonne ou encore Castelnaudary.