• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Galinagues, dans l'Aude : une ferme pour tester son projet agricole

Valentin, futur éleveur et Libellule, génisse de deux mois, à Galinagues, dans l'Aude. / © France 3 LR
Valentin, futur éleveur et Libellule, génisse de deux mois, à Galinagues, dans l'Aude. / © France 3 LR

On connaissait la pépinière d'entreprise, voici son alter ego dans le monde rural : l'espaces test agricole. Un lieu où on peut devenir éleveur, boulanger ou maraîcher sans s'engager financièrement. Exemple dans l'Aude sur le plateau de Sault où l'une de ces couveuses agricoles vient d'éclore.

Par Isabelle Bris

Chaque semaine en France, 200 fermes disparaissent. Une hémorragie que Jeanine tente de juguler en accueillant, chez elle, des jeunes et des moins jeunes néophytes, qui veulent se lancer dans le maraîchage ou l'élevage.

C'est grâce à cette volonté et à l'association Graines de paysans que Valentin a pu débarquer dans le petit village de Galinagues, dans l'Aude. Avec sa compagne Luz, depuis deux ans, il loue le troupeau de vaches de Jeannine pour faire du fromage. 

Une ferme pas comme les autres 

Dans cette ferme atypique, on peut tester son projet agricole sans avoir à supporter les frais d'installation ni l'achat des bêtes ou de la terre. Même la fromagerie est même mise à disposition. Le tout sans argent public : les porteurs de projet sont payés en fonction de leur propre production.

Pour Luz et Valentin, l'expérience est concluante : comme les deux tiers des porteurs de projets qui ont pu faire ce type expérience dans les Espaces Test Agricoles, ils ont décidé de transformer l'essai et vont s'installer en début d'année.

Dans cette couveuse agricole, l'expérience peut durer trois ans maximum, le temps d'évaluer la viabilité du projet. Après il faut choisir : se lancer ou jeter l'éponge.
Galinagues : une couveuse de projets agricoles
Reportage : I.Bris et A.Ployart

 

Trois espaces test agricoles en activité dans la région

Dans l'Aude : sur le plateau de Sault avec la ferme-école en biodynamie de Galinagues (Le Chant du Pissenlit) et en péri-urbain de Carcassonne ; les activités sont gérées par l'association Graines de Paysans.

Dans l’Hérault, en zone péri-urbaine de Montpellier, le domaine de Viviers est exploité par la coopérative Terracoopa.

Dans le Gard, l'association Coups d'Pousses développe ses activités sur l’ensemble du département, selon des modalités spécifiques sur chacun des 5 sites en activité.

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : Les profs en grève mobilisés offrent du café aux candidats au bac

Les + Lus