Marchés de la truffe dans l'Aude : le diamant noir sera cher

Talairan, Villeneuve-Minervois ou encore Moussoulens : c'est la saison des marchés de la truffe dans l'Aude. Mais selon les spécialistes la récolte est faible car l'été a été trop sec. Et les prix s'envolent.

Récolte de truffes dans l'Aude
Récolte de truffes dans l'Aude © France 3 LR/F.Guibal
Le kilo à 850 euros, soit quasiment le double de l'an passé. Le prix de la truffe s'envole. Conséquence de la sécheresse estivale, la récolte s'annonce mauvaise en France, premier producteur mondial.
"Pour avoir de belles truffes, la pluie est nécessaire entre le 20 juillet et le 20 septembre. Pas beaucoup mais un peu. Là, on n'a rien eu", relève Alain Ambialet, secrétaire national de la Fédération française de la Truffe (FFT).

La France produit en année normale 40 à 50 tonnes de "Tuber mélanosporum". Elle compte 12.000 à 13.000 hectares de forêts truffières (chênes, noisetiers...) mais seulement 8 à 10.000 hectares sont en production, les autres étant trop jeunes.
Pour contrecarrer la carence pluviométrique, certains arrosent. Un dispositif d'arrosage est de plus en plus souvent installé sur les 1.000 nouveaux hectares truffiers plantés chaque année depuis une dizaine d'années.

C'est aussi le constat dans l'Aude comme chez cette trufficultrice rencontrée par A. Grellier et F.Guibal

durée de la vidéo: 01 min 37
Aude : La truffe trop rare donc trop chère ©France 3 LR

Remède à la sécheresse

"La sécheresse est atmosphérique et souterraine", observe Philippe Boit, trufficulteur professionnel dans la Drôme, le Var et les Bouches-du-Rhône. "Avec le changement climatique on ne sait pas où l'on va", estime-t-il.

"Arroser, oui, mais il faut faire attention. Il y a des bactéries dans l'eau. Ça peut être pire. Il faut utiliser de l'eau sans bactérie, de l'eau de source", complète Alain Desvaux, producteur dans la vallée de l'Isle (Dordogne).
La Fédération vient d'entamer avec l'INRA une étude scientifique de cinq ans sur l'eau et la truffe, selon Jean-Marie André, président des trufficulteurs du Lot, précisant que dix sites expérimentaux existent en France

En attendant, sauf un inattendu retournement de tendance, d'ici les fêtes, les prix vont s'enflammer. Les spécialistes pronostiquent qu'ils dépasseront vite les 1.500 à 1.800 euros le kilo en détail.

Les marchés de la truffe dans l'Aude

17 décembre : Talairan
23 décembre : Villeneuve-Minervois
30 décembre : Moussoulens
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie sorties et loisirs alimentation société noël