Drogue : le chien des douaniers renifle le cannabis caché dans des sacs de sport, le chauffeur de poids lourd belge termine en prison

La douane de Narbonne a saisi une cargaison de 447 kg de cannabis le mardi 9 mars 2024 sur l’A9, à hauteur de Bages, dans l’Aude. Le chauffeur a été condamné à cinq ans d'emprisonnement.

La drogue était dissimulée dans une remorque frigorifique d’un poids lourd belge. Le chauffeur, de nationalité belge, circulait sur l’A9 avant d’être intercepté par l’équipe douanière. Lors du contrôle, le quadragénaire a déclaré aux agents venir d’Espagne et se rendre dans le Nord de la France pour livrer diverses marchandises à une enseigne de grande distribution. Ces explications approximatives ont mis la puce à l’oreille des agents des douanes qui ont décidé d’engager le contrôle de l’ensemble routier.

Le flair du chien anti-stupéfiant

L’équipe cynophile entre alors en action. C’est le chien anti-stupéfiant de l’unité qui, suivant son flair, a guidé les agents. Lors du contrôle de la cabine, des portes palettes et du chargement, l’équipe cynophile découvre la présence de 11 sacs de sport renfermant de l’herbe et de la résine de cannabis. Le poids lourd sera ensuite fouillé de fond en comble par la brigade. La fouille complète permet de relever la présence de 430,5 kg de résine et de 16,5 kg d’herbe de cannabis.

Présenté devant le tribunal judiciaire

Le chauffeur a été remis à la Police Judiciaire de Perpignan à l’issue de la procédure douanière. Présenté ce mardi 12 mars devant le tribunal judiciaire de Narbonne, le prévenu a été condamné à cinq ans d'emprisonnement avec maintien en détention, une peine complémentaire d’interdiction définitive du territoire national et à une amende douanière de 890 025 €.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité