Un ostréiculteur de Leucate invente les huîtres fantômes antivol

Publié le Mis à jour le

Le parc ostréicole de Leucate fait l'objet de vols d'huîtres à répétitions depuis un an. Aussi les producteurs multiplient les initiatives avant les fêtes pour sécuriser le site mais aussi les coquillages. Parmi eux, Christophe Guinot, il a inventé la technique de l'huître fantôme antivol !


A l'approche des fêtes de fin d'année, l'huître devient une denrée particulièrement recherchée et les parcs d'élevage sont la cible des voleurs, souvent d'ailleurs, des professionnels.

Christophe Guinot, installé depuis plus de 30 ans, à Leucate dans l'Aude, a décidé de lutter contre le vol de ces coquillages. Il place dans ses parcs, des huîtres fantômes qui servent d'antivol, ou plus exactement qui permettent de retracer le circuit des coquillages entre ses tables d'élevage et la table des fêtes.

Le système de l'huître fantôme antivol


L'idée est simple, peu onéreuse et surtout efficace. Il faut une coquille d'huître vide, une étiquette plastifiée et de la colle.

L'ostréiculteur glisse une étiquette plastifiée avec ses coordonnées dans une coquille vide, et la referme soigneusement avec de la colle. L'huître est ensuite placée au hasard dans les casiers du parc.
Lorsqu'un client trouvera une de ces huîtres fantômes, en les ouvrant, il se verra alors offrir son poids en coquillages. Et le producteur pourra ainsi retracer le parcours de l'huîtres et les intermédiaires, voleurs compris.

durée de la vidéo: 01 min 34
Leucate (11) : des antivols pour les huîtres ©F3 LR

1 à 2 tonnes d'huîtres volées chaque année à Leucate


Pour le patron des ostréiculteurs de Leucate, l'huître fantôme n'est pas forcément une mauvaise solution. C'est une piste parmi d'autres pour se prémunir contre les vols.
Les 24 ostréiculteurs du site audois en ont assez de ces vols. Le préjudice est estimé à près de 7.000 euros par an, soit l'équivalent de 1,5 tonne.

Depuis une semaine, l'étang de Leucate est une zone sous très haute surveillance car pour réveillonner comme il se doit, 150 à 200 tonnes d'huîtres y seront pêchées et expédiées dans toute la France.