Port-Leucate : 50 ans après, l’affiche polémique avec des enfants nus

L'affiche de Port-Leucate qui date de plus de 50 ans, fait aujourd'hui polémique - juin 2018 / © capture d'écran affiche du programme des festivités de Port-Leucate pour les 50 ans de la ville
L'affiche de Port-Leucate qui date de plus de 50 ans, fait aujourd'hui polémique - juin 2018 / © capture d'écran affiche du programme des festivités de Port-Leucate pour les 50 ans de la ville

A l’occasion du cinquantenaire de la station de Port-Leucate dans l’Aude, les affiches de la campagne de communication ont refait surface. Un visuel qui n’avait pas fait scandale il y a 50 ans suscite aujourd’hui la polémique. On y voit deux enfants nus.

Par Joane Mériot

Il y a cinquante ans, la station balnéaire de Port-Leucate, dans l’Aude était créée de toutes pièces.

A l’occasion du cinquantenaire de la station, la ville a naturellement repris les visuels de la campagne de communication de l’époque.
Un des visuels apparaît cinq fois dans le programme des festivités de la ville pour l'occasion. 

Sur l’affiche on y voit deux enfants, un garçon et une fille, entièrement nus de dos et regardant la mer méditerranée avec comme slogan « le pays de la liberté ».

Ce visuel, qui n'avait pas fait scandale en 1968, a été la première affiche d'un publicitaire devenu célèbre : Jacques Séguéla.

Seulement celle-ci suscite aujourd’hui la polémique. Les internautes ont réagit sur twitter notamment : 




"Il ne s’est donc agit nullement d’appeler à la pédopornographie, mais de diffuser une œuvre artistique étroitement liée à l’histoire, à la naissance de la station." précise la ville de Port-Leucate sur son site internet

Lors de son discours le 18 juin 2018, pour les cinquantes ans de Port-Leucate, Jacques Séguela est revenu sur cette affiche : 

« J’ai toujours pensé que cette image était mythique, c’est elle qui avait créé l’image de Port Leucate et qu’il ne fallait pas la perdre. A l’époque, cette campagne a été un succès publicitaire fou ! »

Sur le même sujet

Baillargues : fermeture d’un des passages à niveau les plus dangereux de France

Les + Lus