Saint-Valentin : les huîtres amoureuses d'un ostréiculteur de Leucate

Une huître conçue spécialement pour ceux qui souhaitent déclarer leur flamme : pour la Saint-Valentin, Chrisophe Guinot, ostréiculteur à Leucate dans l'Aude propose une production toute particulière.

"Qu’est-ce qu’elle est belle…" L’objet de cette marque d’affection, c’est une huître. Pas n’importe laquelle : sa coquille a été façonnée en forme de cœur. Les "huîtres amoureuses", comme il aime les appeler, sont une création de Christophe Guinot, ostréiculteur de Leucate, dans l'Aude, pour la Saint-Valentin. Une fantaisie née d’une rencontre.
 

Mon amoureuse de l’époque, qui est aussi ostréicultrice ici, à Leucate, m’avait offert, au début de notre histoire, une belle huître. De petite taille, mais une belle huître, bien formée, avec un coeur parfait.

Christophe Guinot, ostréiculteur à Leucate

"J’étais très ému, très touché, je dois l’avouer, relate Christophe Guinot. J’ai gardé précieusement cette huître-là pendant plusieurs mois." Puis est venue l’idée de reproduire l'exploit. Mission réussie grâce à une méthode d’élevage patiemment élaborée, mais dont le secret est jalousement conservé.

Production confidentielle

Tout juste saura-t-on que cette production nécessite une attention et un soin tout particulier. "Je vais les voir tous les mois, explique l’ostréiculteur. Pas pour leur raconter de belles histoires mais parce que je les aide manuellement à acquérir cette forme-là. Donc il y a certes un côté un petit peu technologique, mais la main de l’homme est nécessaire."

Le professionnel n’élève que 3 000 de ces huîtres par an, contre cinq tonnes pour la production classique. La première année, il avait tout vendu à des restaurateurs, notamment étrangers. Pour la Saint-Valentin 2022, tout est déjà réservé. Mais pour une fois, il y aura quelques chanceux.

"J’ai eu la faiblesse d’en promettre à quelques particuliers et particulières qui souhaitent se marier dans le courant de l’année prochaine", sourit-il. S’il s’agit là de la plus romantique, l’"huître amoureuse" n’est pas la seule trouvaille de Christophe Guinot. Il y a quelques années, ce "Géo Trouvetou" avait déjà expérimenté la coquille antivol, ou encore les îlots de nidification en huître concassée. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ostréiculture agriculture économie saint-valentin événements sorties et loisirs gastronomie culture