INTERVIEW. Incendie en Aveyron : “Les pompiers ont fait un sacré boulot”, salue la maire de Mostuéjouls

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lauriane Nembrot .

Maire de cette commune aveyronnaise depuis 2020, Christine Bedel raconte comment les sapeurs-pompiers font face aux incendies depuis une semaine. Au chevet des sinistrés, l'édile veut reconstruire au plus tôt Mostuéjouls.

"Le feu a traversé intégralement la commune, d’ouest en est”, résume ce dimanche Christine Bedel.  À la tête de l’équipe municipale de Mostuéjouls depuis 2020, la maire fait face à la seconde catastrophe naturelle durant sa mandature. “On a commencé avec une crue monumentale et maintenant nous avons un incendie”, explique l’élue en référence aux violentes intempéries de 2020 survenues dans le département. 

Lundi, après le déclenchement de l’incendie aux abords de la commune de Mostuéjouls, le feu se répand à vitesse grand V sur plusieurs secteurs. Végétation, champs, campings : sur sa route, le feu n'épargne. Rapidement, tous les villages au centre de la commune se retrouvent menacés par les flammes et doivent être évacués. 

Face à cette situation de crise, la mairie de Mostuéjouls s’organise avec les autorités locales et les pompiers. En plus des actions coordonnées sur le terrain, les mises à jour sont publiées régulièrement sur les réseaux sociaux. “Il était très important que les gens soient informés au fur et à mesure”, déclare Christine Bedel. “Notre page Facebook existe depuis très longtemps, elle est très suivie et l’activité y a été phénoménale depuis l’incendie”, relève l’élue. “Les gens aimeraient que ça arrive plus tôt, mais on ne peut donner une information qu’une fois qu’elle a été vérifiée”.  

“Les pompiers ont encore du travail”

L’arrivée de la pluie ce dimanche aux alentours de 9h00 a suscité l’espoir. Une averse un peu plus conséquente en début d’après-midi a apporté une aide supplémentaire aux pompiers mobilisés depuis une semaine. Mais à 17h00 ce dimanche, “le feu n’est pas totalement éteint. Les pompiers ont encore du travail”, précise l’édile.

Déployés en nombre dès le début de l’incendie lundi 8 août, les sapeurs-pompiers de l’Aveyron ont rapidement été dépassés par l’ampleur des feux. Leur intervention était parfois rendue impossible à cause de la force des flammes et de l'inaccessibilité des zones les plus sensibles.  

Il faut dire un grand merci aux pompiers. Ils sont encore 600, peut-être 700 sur le feu. Ils ont fait un sacré boulot, un boulot de fous”, tient également à souligner Christine Bedel. 

"Certaines personnes ont dû être évacuées deux fois"

Lundi soir, on a évacué à peu près 2 000 personnes. Tous les campings de la commune ont été vidés”, rappelle Christine Bedel. “Lors de la reprise du feu hier, on a évacué un seul camping et tous les villages qui composent la commune”, précise la maire. “Certaines personnes ont dû être évacuées deux fois.” 

Ce dimanche, la plupart des personnes évacuées ont pu regagner leur domicile. D’autres, toujours en attente et pris en charge par les autorités le temps que le feu soit maîtrisé, “ont très très envie de revenir chez eux et d’être tranquilles. Dans ces circonstances, Christine Bedel reconnaît que “les habitants ont fait preuve d’une très grande solidarité”. Une mobilisation déterminante pour l'accueil rapide et la prise en charge optimale des sinistrés, fait remarquer la mairie de Mostuéjouls.

On est en pleine saison touristique, ça devait être notre semaine la plus chargée. Toute l’économie de la commune en pâtit.

Christine Bedel, maire de Mostuéjouls

Relancer le tourisme “le plus rapidement possible” 

Selon les informations de la municipalité, la commune compte 320 habitants à l’année et plus de 3 500 en période estivale. Pour cette commune aveyronnaise, le tourisme est un véritable pilier de l’économie. C’est même “l’activité économique la plus importante de la commune”, assure la municipalité. 

D’après Christine Bedel, la perte des revenus générés par le tourisme en raison de l'incendie est énorme. “Beaucoup de touristes sont partis dès lundi. On est en pleine saison touristique, ça devait être notre semaine la plus chargée. Toute l’économie de la commune en pâtit.” 

On espère que les incendies ne vont pas pénaliser l’économie de la commune. Il faut absolument que les touristes reviennent. 

Christine Bedel, maire de la commune de Mostuéjouls

Face à ce douloureux constat, la municipalité va rapidement se pencher sur le volet des indemnisations des sinistrés. “L’après incendie sera long”, reconnaît d’ores et déjà Christine Bedel. “On fera bientôt un bilan complet des dégâts. Qu’ils soient environnementaux, financiers, structurels. Mais pour l’instant, on veut surtout reconstruire la commune”, achève la maire. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité