Millau : ils manifestent pour dénoncer les verbalisations de la police pour... manifestation non déclarée

A Millau ce samedi matin, des dizaines de personnes ont manifesté pour dénoncer des verbalisations injustifiées selon eux. A la sortie du déconfinement, plusieurs individus avaient reçu une amende pour rassemblement non déclaré. 

Les manifestants dénonçaient ce qu'ils nomment, les excès de surveillance injustifiée de la part de la police.
Les manifestants dénonçaient ce qu'ils nomment, les excès de surveillance injustifiée de la part de la police. © R.Avanissian/FTV

Avec ce rassemblement, les manifestants entendaient dénoncer ce qu'ils appellent "les méthodes de la police". Juste après le déconfinement, le 12 mai, plusieurs manifestations avaient été organisées à Millau et Rodez.

33 procés verbaux pour non respect des mesures sanitaires

La police avait alors procédé à 33 procés verbaux pour rassemblement non déclaré et non respect des mesures sanitaires interdisant les rassemblement de plus de 10 personnes sur la voie publique. Des amendes de 135 euros que les contrevenants avaient reçu par courrier. Ces derniers évoquent une verbalisation réalisée grâce aux caméras de surveillance de la ville.

Millau : ils manifestent pour dénoncer les verbalisations de la police pour... manifestation non déclarée

La police se défend de toute verbalisation faite par vidéosurveillance

Jérôme Buil, le directeur départemental de la sécurité publique précise :" Ces faits-là ont été constatés par les fonctionnaires de police présents sur le terrain. Il ne s'agit pas là d'une vidéo-verbaisation mais de constatations réalisées sur les lieux des rassemblements. L'utilisation des images de vidéoprotection est venue en appui des constatations initiales effectuées par les policiers."

Millau : ils manifestent pour dénoncer les verbalisations de la police pour... manifestation non déclarée

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social