Politique agricole commune : découvrez quel est le département français qui a reçu le plus d'aides en euros

Selon un travail de données réalisé par le site spécialisé toutel'Europe.eu, l'Aveyron est le premier département bénéficiaire de la PAC en France. Les Aveyronnais concernés ont touché près de 287 millions d'euros entre 2021 et 2022, même si ce programme est toujours sous le feu des critiques aujourd'hui pour sa complexité administrative.

C'est l'un des points de discorde largement décriés lors des nombreuses manifestations des agriculteurs : le fonctionnement de la PAC (Politique agricole commune). Dans les cortèges début 2024, les exploitants dénonçaient la lourdeur administrative et les nombreuses normes pour en bénéficier depuis une réforme de janvier 2023.

287 millions d'euros perçus en un an

Ce programme commun à tous les pays de l'Union européenne a pour but de soutenir les agriculteurs et leur productivité. La France est le pays de l'Union qui en bénéficie le plus.

Un travail de recherches réalisé par le site toutel'europe.eu répertorie les départements ayant le plus bénéficié de la PAC entre octobre 2021 et octobre 2022. Selon les chiffres tirés du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, l'Aveyron est le plus favorablement financé avec pratiquement 287 millions d'euros reçus, loin devant les Pyrénées-Atlantiques (un peu plus de 192 millions d'euros).

Beaucoup de bénéficiaires et filière de l'élevage favorisée

Un montant loin d'être une surprise, car l'Aveyron est l'un des départements qui comporte le plus de bénéficiaires de la PAC avec 7107 personnes répertoriées.

Autre explication : la présence majoritaire de la filière de l'élevage dans le département (près de 3/4 des exploitations), la plus soutenue par la PAC car les revenus des éleveurs sont plus faibles.

Le premier pas de la Commission Européenne 

Cette rentrée d'argent est donc non négligeable pour des milliers de producteurs aveyronnais. Le gouvernement avait promis de faciliter les démarches afin que la PAC soit directement versée aux agriculteurs le 15 mars.

À cette date, tous les agriculteurs n'avaient pas reçu l'entièreté de leur indemnité, mettant en péril le futur de leur exploitation.

Les règles de la PAC pourraient néanmoins s'alléger dans les prochains mois. Comme le rapporte le ministère de l'Agriculture, la Commission Européenne fait un pas pour simplifier ces règles.

C'est le cas pour la "norme relative aux bonnes conditions agricoles et environnementales" : un agriculteur qui avait interdiction de labourer des prairies dites "sensibles" pourrait finalement les convertir et donc les cultiver. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité