Trafic de drogue. Interception spectaculaire d'un "Go fast" : plus de 420 kg de cannabis saisis par les gendarmes

Un important convoi de trafiquants de drogue a été stoppé par les forces de l'ordre, samedi 7 octobre, sur l'autoroute A75, à hauteur de la commune de Verrières, dans l'Aveyron. À l'intérieur d'une voiture volée, les gendarmes ont découvert plus de 420 kg de cannabis d'une valeur estimée à 3,4 millions d'euros.

Samedi 7 octobre 2023, les autorités ont réussi à intercepter un convoi de trafiquants de drogue utilisant la technique du "Go fast" pour importer une quantité importante de cannabis en France. Le piège des forces de l'ordre s'est refermé sur l'autoroute A75, à hauteur de la commune de Verrières, dans l'Aveyron.

Un véhicule de marque Audi S 6, volé à Orly, a été arrêté par les gendarmes. À l'intérieur, plus de 420 kg de cannabis ont été découverts, dont 12 "valises marocaines" (plaquettes de résine de cannabis réunies en ballots parallélépipédiques et entourées d'une toile de jute) représentant un poids total de 410 kg, ainsi que 12 kg d'herbe de cannabis, d'une valeur marchande estimée à 3,4 millions d'euros.

Une enquête menée par les autorités de Normandie

L'enquête a commencé en août 2023, lorsque les forces de l'ordre ont découvert une voiture volée sur un parking à Gisors (Eure). Supposant que le véhicule a été utilisé dans le cadre d'un trafic de stupéfiants, une enquête préliminaire a été ouverte auprès du parquet d'Evreux (Eure), et les investigations ont été confiées à la SR de Rouen et à la BR des Andelys, avec le soutien du Groupe d'Observation et de Surveillance (GOS) de Rouen.

Les enquêteurs ont rapidement ciblé un groupe de suspects dans le département de l'Oise. Grâce à leur surveillance, les autorités ont pu suivre le convoi des trafiquants présumés qui se dirigeaient vers le sud de la France, franchissant la frontière franco-espagnole le 4 octobre 2023.

Pour intercepter le convoi à son retour en France, un dispositif majeur a été mis en place, impliquant plus de 50 personnels de la gendarmerie, sous l'autorité du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN), avec le concours des GOS de Montpellier et de Marseille, ainsi qu'un hélicoptère de la Section Aérienne de la Gendarmerie (SAG) de Toulouse.

Mise en examen pour trafic et importation de produits stupéfiants

L'interception a eu lieu dans la nuit du 6 au 7 octobre 2023. Les deux occupants du véhicule, âgés de 28 et 22 ans et domiciliés dans l'Oise, ont été placés en garde à vue. L'un des commanditaires présumés, âgé de 27 ans, a été interpellé à Nogent-sur-Oise et a été également placé en garde à vue.

Le mardi 10 octobre 2023, les trois auteurs présumés ont été présentés devant le magistrat instructeur au tribunal judiciaire d'Evreux, où ils ont été mis en examen pour trafic et importation de produits stupéfiants en bande organisée, ainsi que pour association de malfaiteurs. Tous trois ont été placés en détention provisoire, et ils encourent une peine maximale de 30 ans de réclusion criminelle.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité