C'est en Occitanie que l'on recense le plus grand nombre de passages à niveau à risques

32 passages à niveau dangereux en Occitanie, cinq dans la seule agglomération toulousaine. "Envoyé spécial" dresse la carte des passages à niveau dangereux en France ce soir sur France 2. Et revient également sur l'accident qui s'était produit en 2013 à Castelsarrasin. 

Peut-on franchir un passage à niveau en toute tranquillité ? C'est la question soulevée par une enquête des équipes "d'Envoyé spécial", diffusée ce jeudi 8 novembre à 21h sur France 2. Toute la région a encore en mémoire la violente collision qui s'était produite à Millas dans l'Aude entre un car scolaire et un TER le 14 décembre 2017. Six collégiens avaient trouvé la mort dans cet accident, l'enquête est encore en cours.
En 2013, un couple de retraité était décédé au passage à niveau 159 de Castelsarrasin dans le Tarn-et-Garonne. Début 2018, le magazine l'Ebdo avait soulevé des questions sur les dysfonctionnements du passage à niveau sur la foi d'un témoignage du fils du couple, employé de la SNCF et d'un rapport qu'il s'était procuré. Là aussi, l'enquête est en encore en cours. il n'y a pour l'heure aucune mise en examen.
Les collisions entre un train et des véhicules sont loin d'être rares. En moyenne, un accident se produit à un passage à niveau tous les trois jours en France. Cela se traduit par la mort de 36 personnes en moyenne chaque année. 

La France compte 15 405 passages à niveau répartis sur l'ensemble des lignes ouvertes au trafic du réseau ferré


Certains d'entre eux sont considérés comme étant prioritaires à sécuriser par l'Etat et sont ainsi inscrits au programme national de sécurisation des passages à niveau. Il y en a 5 dans la seule agglomération toulousaine. Il s'agit de passages ayant connu plusieurs accidents sur une période de dix ans, ou ayant un trafic routier et ferroviaire élevé. Cette liste est régulièrement mise à jour en fonction des travaux ou des fermetures de passages à niveau. Au 8 novembre, elle recense pas moins de 155 passages dangereux. Cela ne signifie pas que les autres passages à niveau ne sont pas sans risque, celui de Millas ne figure pas dans cette liste.
 

Le non-respect de la signalisation routière est en cause dans la quasi-totalité des accidents


En se basant sur les données publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire, nos confrères de France info ont dessiné la carte de ces passages préoccupants. C'est dans la région Occitanie qu'on y trouve le plus grand nombre, avec 32 passages recensés, dont dix pour le seul département de la Haute-Garonne. La section de ligne ferroviaire qui comporte le plus de ces passages à niveau s'étend sur l'axe Bordeaux-Sète, avec sept passages dangereux. 

Extrait "d'Envoyé Spécial" jeudi 8 Novembre à 21h. 

 
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité