Coronavirus : l'épidémie continue de s'étendre en Occitanie, notamment à Toulouse

L'épidémie de coronavirus continue sa progression sur l'Occitanie. Le dernier bilan de l'Agence régionale de santé fait état de 670 cas positifs de plus en moyenne chaque jour. 543 personnes en sont décédées à l'hôpital. Le virus circule beaucoup notamment dans les grandes villes comme Toulouse.
L'épidémie de coronavirus continue sa progression sur notre région, comme le détaille le bulletin bi-hebdomadaire de l'Agence Régionale de Santé, daté du vendredi 11 septembre.

543 décès à l'hôpital

En Occitanie, plus de 100 000 tests ont été réalisés. Le taux de positivité est de 4,7% en moyenne, soit 1 point de plus que lors du dernier bulletin du mardi 8 septembre 2020. Selon l'Assurance Maladie, 670 cas supplémentaires seraient décomptés en moyenne chaque jour. Un virus, particulièrement actif chez les jeunes et les plus de 80 ans.
 

En semaine 36, les 20-30 ans représentaient 28% des cas positifs testés par RT-PCR, suivis des 30-40 ans (17%), des 10-20 ans (13%) et des 40-50 ans (13%). L’augmentation la plus forte depuis la semaine dernière est observée chez les personnes âgées de moins de 20 ans et de plus de 80 ans.

Santé Publique France, bulletin info épidémiologique Occitanie du 10 septembre

Pour ce qui est des hospitalisations, l'Agence Régionale de Santé en comptabilise 16 de plus soit un total de 217 personnes hospitalisées dans notre région, parmi lesquelles 43 placées en service de réanimation.
On déplore 7 nouveaux décès à l'hôpital, soit 543 depuis le début de l'épidémie de Covid-19 en Occitanie.

Des clusters nombreux en EHPAD

En Occitanie, et au 8 septembre 2020, 156 clusters (au moins 3 cas en 7 jours sur une même communauté) ont été détectés depuis le 11 mai, dont 23 en EHPAD.

Les 55 clusters hors EHPAD en cours d’investigation se concentrent sur 9 départements : 3,6% des clusters dans les Hautes-Pyrénées, 5,5% pour chacun des départements de l’Aude, de l’Aveyron et du Tarn-et-Garonne, 7,3% pour chacun des départements du Gard, des Pyrénées-Orientales et du Tarn et enfin 16% pour chacun des départements de la Haute-Garonne et de l’Hérault. 

Santé Publique France, bulletin info épidémiologique Occitanie du 10 septembre

Des taux d'incidence en hausse

Depuis plusieurs semaines, les taux d'incidence sont en constante hausse. Santé Publique France relève un taux d'incidence standardisé de 66 pour 100 000 habitants en Occitanie.
Au niveau départemental, des taux d’incidence standardisés supérieurs à 50 cas pour 100 000 habitants ont été estimés pour 6 départements :

A Toulouse 116 cas pour 100 000 habitants

Un taux d'incidence qui peut se révéler localement plus élevé, notamment en zones urbaines. A Toulouse, selon la Préfecture il serait de 115,9 cas pour 100 000 habitants. Un chiffre inquiétant puisqu'il a doublé depuis fin août, lorsque le département de la Haute-Garonne avait été placé en zone rouge, à cause d'un taux d'incidence supérieur à 50 cas pour 100 000 habitants.
Ce vendredi, la Préfecture annonçait sa décision d'interdiction de la manifestation des gilets jaunes samedi 12 septembre 2020 à Toulouse, au motif du placement du département en zone de vulnérabilité élevée et de l'augmentation du taux d'incidence ces derniers jours.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société